Nouvelles

VIDÉO. Il reprend la musique connue avec sa darbouka


Posté

Article écrit par

Mehdi est un percussionniste spécialisé dans la darbouka. De Vivaldi à Aya Nakamura, il puise des musiques d’horizons différents pour y ajouter sa touche personnelle avec son instrument. Brut l’a suivi pendant une journée.

« Je me suis tournée vers la musique et la darbouka parce que c’est en moi, c’est comme ça, donc j’ai eu du mal à envisager autre chose, finalement.« Passionné de musique et de darbouka depuis son enfance, Mehdi crée des beats pour des artistes comme Soolking. Et il entend bien changer l’image de cet instrument parfois considéré comme traditionnel et populaire.

La première fois qu’il a touché une darbouka, c’était quand il avait 3 ans lors d’un mariage. Aujourd’hui, Mehdi vit de sa passion et collabore avec des artistes pour créer des pièces originales et changer l’image associée à son instrument. « Il y a quelques années, je me suis dit que reprendre des chansons où, au fond, on ne verrait pas forcément la darbouka dessus, ça pouvait être intéressant, et surtout, je voulais vraiment que les gens comprennent que la darbouka c’est une comédie musicale instrument. Elle n’est pas seulement propre au patrimoine culturel, propre à l’Orient et au Maghreb »

Depuis environ 7 ans, le jeune artiste vit de sa passion. Récemment, il a collaboré avec Soolking pour son dernier morceau « Dalida », où il ajoute une touche originale grâce à son instrument. Et pour Mehdi, la darbouka peut s’adapter à tous les styles musicaux.

Inscription à la Newsletter

toute l’actualité en vidéo

Recevez l’essentiel de notre actualité avec notre newsletter

Inscription à la Newsletter

articles sur le même sujet

Vu d’Europe

Franceinfo sélectionne quotidiennement les contenus des médias audiovisuels publics européens, membres de l’Eurovision. Ces contenus sont publiés en anglais ou en français.



Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page