Skip to content
Victoria Azarenka fait craindre des abus sexuels et espère que les jeunes joueuses pourront recevoir plus de soutien |  Actualités Tennis


Victoria Azarenka pense que les jeunes joueuses ont été « abusées » alors qu’elle soulevait de nouvelles inquiétudes concernant les abus sexuels au tennis.

Pierre Bouteyre, l’ancien entraîneur de la joueuse française Fiona Ferro, a été inculpé jeudi en France pour avoir violé et agressé sexuellement Ferro lorsqu’elle était adolescente entre 2012 et 2015, selon l’AFP.

L’avocat de Bouteyre a déclaré à l’AFP qu’une relation avait eu lieu mais a nié toute coercition. L’avocat a déclaré que Bouteyre, 50 ans, a décrit la relation comme « une véritable histoire d’amour ».

S’exprimant à l’US Open, Azarenka, qui siège au conseil des huit joueurs de la WTA, a déclaré: « Nous voyons ces jeunes femmes vulnérables qui [are] être exploité dans différentes situations.

« C’est vraiment triste et ça me rend vraiment émotif. Si j’avais une fille, j’aurais une question : voudrait-elle jouer au tennis ?

« Ce serait une très grande préoccupation de cette façon pour moi. »

Image:
Azarenka a exprimé son soutien à Fiona Ferro

Azarenka, qui a atteint le quatrième tour du tournoi samedi, a applaudi Ferro pour sa bravoure à s’exprimer.

Ferro, 25 ans, a remporté deux titres WTA et a atteint la 39e place mondiale l’année dernière, mais est actuellement classée 259e et a perdu lors des qualifications du tournoi la semaine dernière.

« J’espère que cette situation, elle en sortira plus forte, et le tennis n’est pas ruiné pour elle à cause de cela », a déclaré Azarenka.

Elle a imploré les journalistes présents à la conférence de presse de faire leur part pour dénoncer les abus.

« Faites des recherches, aidez les gens à s’ouvrir davantage », a déclaré Azarenka. « Espérons qu’un par un, essayez d’éliminer ces types de situations. »

La numéro 1 mondiale actuelle, Iga Swiatek, a insisté sur le fait qu’elle n’avait jamais vécu une telle situation et a soutenu la WTA pour lutter contre les abus.

« J’espère que si quelque chose comme ça se produit, nous serons en quelque sorte en sécurité et nous ferons confiance à la WTA pour qu’elle s’occupe correctement de ces choses », a déclaré Swiatek. « Je suis sûr qu’ils font ça. »



Sky Sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.