Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Victoire à Bromont pour Sarah-Eve Rhéaume


La Québécoise Sarah-Eve Rhéaume a mené du début à la fin le Championnat féminin de la PGA du Canada au club de golf de Château-Bromont pour remporter le titre vendredi.

Le joueur amateur de Québec, qui fait partie de l’équipe de la Fairmont State University en Caroline du Sud, a choisi le bon moment pour vivre la meilleure ronde du tournoi, en remettant une carte de 66 (-7). Rhéaume a réussi pas moins de neuf oiselets.

« C’est génial », a déclaré Rhéaume à Golf Québec après le tournoi. J’ai vraiment passé une excellente journée et ça fait du bien de remporter la victoire. Mon ami Matt était mon caddie cette semaine. C’est la deuxième fois que nous travaillons ensemble et nous avons gagné à chaque fois. Nous sommes donc une équipe incroyable.

Cet excellent résultat lui a permis de terminer avec un score total de 207 tirs (-12), trois tirs devant la Sud-Coréenne Min-G Kim, qui l’a suivie tout au long du tournoi. L’Ontarienne Rebecca Lee-Bentham a complété le podium avec 215 coups (-4).

Elle entre dans l’histoire comme la première amateur à remporter cette épreuve depuis l’Ontarienne Brooke M. Henderson en 2014. Aucune Québécoise n’avait remporté le trophée Lorie-Kane depuis Marie-Josée Rouleau en 2006.

« Chaque fois que vous pouvez être comparé à Brooke, c’est une bonne chose », a poursuivi Rhéaume. Elle a accompli tant de grandes choses. J’ai juste de la chance d’avoir mon nom à côté du sien sur ce trophée. »

N’étant ni joueuse professionnelle ni membre de la PGA du Canada, Rhéaume n’a mis la main sur aucune bourse. Kim, quant à elle, repartira de Bromont avec un chèque de 15 000 $.

Parmi les 14 Québécoises présentes à ce tournoi, Caroline Ciot s’est également démarquée avec une cinquième place au classement final. Elle a perdu des plumes lors de cette troisième journée avec une carte de 75, sa pire du tournoi.

« Je sais que je peux bien jouer ici, mais je n’ai pas réussi à trouver le rythme », a déclaré Ciot. J’ai fait de bons coups de départ, mais mes coups de fer étaient plus difficiles. Ensuite, quand j’ai eu des chances de birdie, je n’ai pas pu les obtenir. Bien sûr c’est décevant, mais j’ai eu plusieurs tournois récemment et je peux digérer tout ça tranquillement.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page