Skip to content
Vague de froid |  Le PQ exhorte Carmant à créer une cellule de crise itinérante


(Québec) Le Parti québécois (PQ) exhorte le ministre de la Santé et des Services sociaux, Lionel Carmant, à « sortir de sa torpeur » et à mettre sur pied une cellule de crise réunissant les maires des grandes villes, des organismes communautaires et du Québec pour ajouter ressources en itinérance avant la vague de froid qui traversera la province ce week-end.

Publié à 13h25

Vague de froid |  Le PQ exhorte Carmant à créer une cellule de crise itinérante

Hugo Pilon-Larose
presse

« La ministre Carmant doit faire preuve de leadership dans le dossier de l’itinérance. C’est son dossier. Il doit lancer un plan d’urgence pour intervenir rapidement en soutien aux villes et aux organismes communautaires pour s’assurer que nous ayons un endroit chaleureux pour accueillir tous les sans-abri en période de froid glacial », a déclaré le leader parlementaire. péquiste Joël Arseneau.

Alors que Montréal a annoncé mardi que le stade de soccer de la rue Papineau dans l’arrondissement Saint-Michel accueillera dès jeudi près de 300 sans-abri infectés par la COVID-19, M. Arseneau s’inquiète que les ressources sur le terrain soient insuffisantes. .

Vague de froid |  Le PQ exhorte Carmant à créer une cellule de crise itinérante

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES PRESSE

Joël Arseneau

« Que le gouvernement mette en place une cellule de crise itinérante et qu’il déploie des moyens complémentaires à ceux des villes pour lui permettre de traverser la vague de froid. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés pendant que la vague de froid emporte un, deux ou trois sans-abri. Ce sont des tragédies, des tragédies évitables », affirme M. Arseneau.

Lundi soir, un sans-abri de 74 ans a été retrouvé mort à Montréal en état d’hypothermie. «Je suis bouleversé, comme le reste de la population montréalaise. Je veux vous dire que c’est une manifestation importante de vivre dans un abri de fortune, ce n’est pas la solution », a alors affirmé la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

En début de semaine, avant de remettre sa démission, l’ancien directeur national de la santé publique, Dr Horacio Arruda, a également publié un avis pour que les refuges pour sans-abri ouvrent leurs dortoirs pendant les périodes de froid « selon la capacité établie avant la pandémie, quel que soit l’état épidémique de l’environnement ».



canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.