Nouvelles locales

Une tornade furieuse | Le Journal de Montréal


Une courte mais violente tornade a frappé plusieurs municipalités des Laurentides hier soir, arrachant les toits des résidences sur son passage.

« C’est le chaos total, tous les arbres sont coupés », observe Mathieu Lussier, d’Xtrem Chase Québec, une équipe québécoise de chasse aux tornades.

Selon son observation, le phénomène météorologique, qui était relativement stationnaire, aurait pris vie en fin d’après-midi.

La tornade aurait quitté Val-Morin, pour se diriger vers Sainte-Agathe-des-Monts, et finalement atteindre Saint-Adolphe-d’Howard.

C’est aussi là que les dégâts ont été massivement signalés, du moins sur les réseaux sociaux.

Le propriétaire de la marina de Saint-Adolphe-d’Howard, Martin Pagé, a partagé une courte vidéo sur les réseaux sociaux.

On peut voir une longue et imposante colonne dans le ciel. Elle a ensuite tout rasé sur son passage.

Toit arraché

La violence du tourbillon a été telle que le toit d’au moins une maison a été arraché, tandis que d’autres images suggèrent que des propriétés ont subi des dégâts considérables.

Une dame, par exemple, a dû quitter son domicile en urgence à l’approche de la tornade. « Elle l’a frôlé, rapporte Mathieu Lussier.

Des arbres sont également tombés sur les lignes électriques. Pourtant, seulement 35 résidences, sur quelque 4 800 dans les Laurentides, étaient sans électricité vers 23 h.

La Sûreté du Québec n’avait recensé aucun blessé après le passage de la tornade.

Rappelons qu’Environnement Canada a émis des veilles d’orages violents pour plusieurs régions de la province, dont Montréal et Québec.

Déjà hier, de la grêle est tombée sur Mont-Tremblant. Des morceaux de glace de la taille d’une balle de golf ont même percé la vitre d’un véhicule.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page