Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
NouvellesNouvelles du monde

Une start-up russe organise de fausses funérailles pour une « thérapie du stress »


Une start-up russe offre à ses clients l’opportunité unique d’organiser leurs propres faux funérailles et de vivre l’expérience d’être enterré vivant pour 3,5 millions de roubles (57 119 $).

« Il est possible qu’après cette procédure [the client] découvrirez de nouveaux talents, des capacités psychiques ou verrez le succès dans les affaires », la fondatrice de la start-up Yekaterina Preobrazhenskaya Raconté la station de radio Govorit Moskva.

Coach d’affaires autoproclamée avec plus de 130 000 abonnés Instagram, Preobrazhenskaya annoncé la nouvelle entreprise jeudi, décrivant les fausses funérailles comme « un véritable symbole de lutte pour vous-même et votre propre avenir heureux ».

Selon les informations obtenu par Moskvich Magazine, l’offre se décline en deux forfaits : les « funérailles en ligne » et les funérailles « en immersion totale ».

Le premier forfait, qui coûte 600 000 roubles (15 635 $), est présenté comme une «thérapie du stress pour les peurs et les angoisses» et promet de permettre au client de «fermer des chapitres» de sa vie et de subir une «guérison divine» et de «renaître de ses cendres. ”

Ceux qui optent pour le forfait « immersion totale » pourront vivre des funérailles complètes réalisées selon leurs préférences religieuses.

Le client sera placé dans un cercueil et enterré jusqu’à 60 minutes, suivi d’un « réveil obligatoire avec une prise de conscience générale de sa mission ».

Les clients devraient sortir du cercueil avec un « désir de vivre » renouvelé et pourront également garder leur cercueil en souvenir.

« Cette procédure vous permettra d’évaluer votre vie et de l’aimer, de comprendre votre mission et de libérer votre potentiel », a déclaré Preobrazhenskaya à Govorit Moskva.



Russia News

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page