Skip to content
Une nouvelle station pour mesurer la quantité de métaux à Rouyn-Noranda |  Arsenic Rouyn-Noranda

Il s’agit d’un projet de suivi d’un an qui vise à mesurer la concentration de métaux à proximité de sources industrielles susceptibles d’émettre du nickel.

D’autres stations seront installées dans la province, notamment au Saguenay au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à Saint-Joseph-de-Sorel en Montérégie, à Contrecoeur en Montérégie également, à Black Lake en Chaudières-Appalaches et à Plessisville en Centre-du-Québec.

La station sera utilisée pour mesurer les particules totales en suspension (TSP), les particules respirables (PM10) et 29 métaux.

Le ministère de l’Environnement dit ne pas avoir l’intention d’installer d’autres stations d’échantillonnage, comme le réclamaient plusieurs organismes, dont la santé publique, le Comité d’arrêt des déchets et émissions toxiques de Rouyn-Noranda et la députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.