Une frappe russe fait au moins 14 morts et une soixantaine de blessés à Tchernihiv

Après l’attentat meurtrier du mercredi 17 avril à Tchernihiv, qui a fait au moins 14 morts et une soixantaine de blessés, selon un nouveau bilan publié à la mi-journée, le président ukrainien Volodymyr Zelensky monte au créneau. Le bilan précédent faisait état de 13 décès et « plus de 60 blessés ». « Cela ne serait pas arrivé si l’Ukraine avait reçu suffisamment d’équipements de défense aérienne et si la détermination du monde à résister au terrorisme russe avait été suffisante », a-t-il déclaré sur Telegram, alors que les aides occidentales se tarissent, notamment celles des États-Unis. Suivez notre diffusion en direct.

L’aide américaine suspendue. Lundi soir, le président républicain de la Chambre des représentants, Mike Johnson, a annoncé qu’il soumettrait au vote dans la semaine un texte destiné à aider l’Ukraine. Un programme d’aide militaire et économique de 60 milliards de dollars à l’Ukraine a été adopté par le Sénat, à majorité démocrate, en février. Mais les Républicains à la Chambre des représentants ont refusé d’examiner ce texte, en raison, entre autres, d’un différend sur la question de l’immigration.

Débats sur la mobilisation. La société ukrainienne reste divisée après le vote du parlement national sur la conscription. Le texte abaisse l’âge minimum des conscrits (de 27 à 25 ans) et ne prévoit pas de période de démobilisation pour les soldats. Les autorités ont assuré que la question de la démobilisation serait régie par une loi distincte, mais aucune date pour sa préparation ou son adoption n’a été fixée.

Un soutien fragile à la conférence internationale sur l’Ukraine. LLa Chine, alliée de la Russie, a déclaré « il reste encore beaucoup de travail » avant de tenir une telle conférence. La Suisse a annoncé la semaine dernière vouloir organiser une réunion sur la paix en Ukraine les 15 et 16 juin, mais sans la présence de la Russie. Moscou a réagi en estimant que ces négociations n’avaient pas eu lieu. « aucun sens ».

Quitter la version mobile