Skip to content
Une conférence sur les problèmes de santé mentale et de dépendances


Vanisha Breault, fondatrice de la Fondation Terminator connaît bien les difficultés auxquelles doivent parfois faire face les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance. Elle-même s’est retrouvée dans cette situation, que ce soit avec ses propres problèmes d’alcoolisme ou à cause des addictions de sa fille.

Elle juge donc important de tenir un événement visant à sensibiliser les gens tout en leur proposant des pistes de solutions.

Je crois vraiment au soutien des gens [avec des problèmes de santé mentale] et les aider dans leur processus de guérison. C’est ce que nous faisons avec ce genre de conversations et de lienselle explique.

Pour l’occasion, plusieurs personnes ayant vécu avec des problèmes de santé mentale ont pris la parole au Ross Glenn Hall de l’Université Mount Royal. Sous forme de séminaire, les différents intervenants ont partagé leurs expériences et donné quelques conseils aux participants.

Les panélistes comprenaient l’ancien défenseur de la Ligue nationale de hockey Mike Green et le sous-ministre de la Santé mentale et des Dépendances de l’Alberta Mike Ellis.

Selon Mme Breault, il est d’autant plus important de tenir des événements comme celui-ci après des mois de pandémie, alors que de nombreuses personnes se sont retrouvées face à face.

Les participants se sont réunis au Ross Glenn Hall de l’Université Mount Royal à Calgary.

Photo : Radio Canada

 » Il est important de discuter des problèmes de santé mentale et des problèmes de dépendance, car ce ne sont pas des cas isolés, ils se produisent dans notre communauté. De plus, ce genre de problème s’est intensifié ces derniers temps. »

Une citation de Vanisha Breault, fondatrice de la Fondation Terminator

Michael Chayka fait également partie de ceux qui ont traversé des moments difficiles en raison de problèmes d’alcoolisme. Sobre depuis près de trois ans, il estime que l’une des premières étapes pour vaincre ses démons est de demander de l’aide.

Il juge donc nécessaire de tenir une conférence comme celle offerte par la Fondation Terminator : « C’est très instructif, car il y a beaucoup de gens avec des expériences différentes qui se réunissent pour parler de santé mentale et de dépendance tout en offrant plusieurs options pour avoir une bonne santé mentale. santé ».

Des policiers qui veulent aussi s’équiper

Parmi les participants, plusieurs policiers ont assisté à la conférence afin de profiter des différentes ressources offertes par la conférence.

Comme l’explique Didier Karimwabo, policier à Calgary, son travail s’accompagne souvent de problèmes de santé mentale lors de diverses interventions.

La plupart du temps, nous ne savons pas comment vous aider. Il y a des services, mais parfois, en tant que policiers, on ne sait pas comment les joindre. De plus, il y a des gens qui souffrent, et eux-mêmes ne savent pas comment rejoindre des programmes qui pourraient les aider..

Avoir des séminaires comme celui-ci nous aide à comprendre qu’il y a de l’aide disponibleil note.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.