L'Europe

une cinquantaine de migrants portés disparus après le naufrage d’un bateau

Le naufrage d’un bateau de migrants au large des îles grecques de Karpathos et de Rhodes en mer Égée a fait au moins 50 disparus. Une opération de sauvetage est en cours pour tenter de retrouver des survivants. Le navire, parti d’Antalya, en Turquie, devait rejoindre les côtes italiennes.

Les autorités portuaires grecques recherchent une cinquantaine de migrants portés disparus mercredi 10 août après le naufrage de leur bateau dans le sud-est de la mer Égée, en Grèce.

« Selon les déclarations de 29 personnes secourues, il y avait 80 personnes sur le bateau, donc jusqu’à 50 personnes sont portées disparues », a indiqué à l’AFP un responsable du bureau de presse des garde-côtes en fin de matinée.

L’opération de sauvetage a été ordonnée à l’aube par le ministre de la Marine marchande Yannis Plakiotakis après avoir été informé du naufrage de ce bateau de migrants au large des îles de Karpathos et Rhodes, dans la mer Egée, selon un communiqué des gardes. travers de porc.

Le bateau était parti de la ville turque d’Antalya, située sur les côtes turques voisines, avec pour destination l’Italie, selon les premières informations des garde-côtes.

Pas de gilets de sauvetage

Quatre bateaux qui ont navigué dans la zone du naufrage, deux patrouilleurs des garde-côtes et un hélicoptère de l’armée de l’air grecque, participent à la recherche des disparus. Celles-ci sont gênées par des vents violents, a indiqué à la radio Skai Nikos Kokalas, porte-parole des garde-côtes, soulignant que « de nombreux naufragés ne portaient pas de gilets de sauvetage ».

La traversée périlleuse de quelques milles nautiques entre les îles grecques et les côtes turques en mer Egée, située en Méditerranée orientale, coûte la vie à de nombreux migrants et réfugiés qui tentent de traverser vers l’Europe à bord de bateaux de fortune pour fuir les guerres et la misère .

Depuis janvier 2022, 64 personnes sont mortes en Méditerranée orientale, et 111 en 2021, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le dernier naufrage en mer Egée a eu lieu le 19 juin. Quelque huit personnes ont alors péri au large de l’île de Mykonos tandis que 108 personnes ont été secourues par les garde-côtes grecs, selon l’OIM.

Le nombre d’arrivées de migrants et de réfugiés en Grèce, principalement en provenance de Turquie, a augmenté cette année, selon les autorités grecques.

Avec l’AFP


France 24 Europe

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page