Skip to content
une bousculade devant un stade de Yaoundé fait plusieurs morts

Au moins huit personnes, dont un enfant, sont mortes lundi soir dans une bousculade devant le stade Olembe de Yaoundé en marge de la Coupe d’Afrique des nations, selon un bilan du ministère camerounais de la Santé qui mentionne également des dizaines de blessés.

Une bousculade devant un stade de Yaoundé a fait huit morts avant un match de football de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) entre le Cameroun et les Comores, lundi 24 janvier, selon un bilan préliminaire du ministère de la Santé. fournies par l’AFP.

« Huit décès sont recensés », selon le bilan, dont un enfant. Un premier bilan fourni plus tôt par la télévision d’Etat faisait état « d’une demi-douzaine de morts et de dizaines de blessés ».

Selon le ministère de la Santé, une bousculade s’est produite à l’entrée sud du stade d’Olembé. Les victimes ont été « immédiatement transportées » dans des ambulances mais « un trafic routier important a ralenti le transport », selon le rapport.

Un bébé a également été piétiné par la foule, selon le ministère de la Santé. Le nourrisson, « immédiatement extirpé et conduit à l’hôpital général de Yaoundé » est dans un état « médicalement stable ».

Selon les autorités sanitaires, une cinquantaine de personnes ont été blessées, dont deux polytraumatisés et deux autres souffrant d’un traumatisme crânien.

jauge 80%

La CAF, qui organise la compétition phare du continent, a dépêché son secrétaire général « au chevet des victimes admises dans les hôpitaux de Yaoundé », selon un communiqué. « La CAF enquête actuellement sur la situation afin d’obtenir plus de détails sur ces incidents », a poursuivi la Confédération.

La CAF tiendra une « réunion de crise » avec le comité d’organisation de la CAN mardi matin à 9h30, consacrée exclusivement aux questions de sécurité des stades, a indiqué à l’AFP une source proche de la CAF.

Le stade Olembé, d’une capacité de 60 000 places, a été spécialement construit pour la CAN. Pour éviter la propagation du coronavirus, une jauge de remplissage des stades à 60% avait été instaurée, portée à 80% lorsque les Lions Indomptables, joueurs de l’équipe nationale du Cameroun, jouent.

Avec l’AFP


France 24 Sport

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.