Nouvelles du monde

Une agence new-yorkaise dépose une plainte pour discrimination contre Amazon


Une agence d’État à New York a déposé une plainte administrative contre Amazon, alléguant que le géant du commerce électronique a discriminé les travailleuses enceintes et handicapées en refusant des aménagements raisonnables et en les forçant à prendre des congés sans solde, a annoncé mercredi la gouverneure Kathy Hochul.

Amazon compte plus de 39 000 travailleurs à travers New York dans près de deux douzaines de chantiers, qui emploient des consultants internes qui évaluent les demandes d’hébergement, selon un communiqué du bureau du gouverneur. Mais la Division des droits de l’homme de l’État de New York, l’agence qui a déposé la plainte, allègue que le détaillant a une politique qui permet aux responsables sur place d’ignorer les recommandations des consultants, ce qui a conduit à des refus dans les demandes des travailleurs.

La loi de l’État exige que tous les employeurs fournissent des aménagements raisonnables aux travailleuses enceintes et handicapées. Le bureau du gouverneur répertorie trois demandes d’employés distinctes de travailleuses enceintes ou handicapées qui, selon lui, ont été refusées.

LIRE LA SUITE: Le vote des travailleurs d’Amazon accélère les efforts d’organisation à l’échelle nationale

La plainte allègue également qu’en vertu de la politique d’Amazon, les employés handicapés sont obligés de prendre un congé de maladie sans solde même lorsque le consultant en aménagement « a identifié un aménagement raisonnable qui permettrait à l’employé d’exercer les fonctions essentielles de son poste sans charge excessive ». a déclaré le bureau du gouverneur dans un communiqué. Il a déclaré que de telles pratiques violent la loi de l’État.

« Mon administration tiendra tout employeur responsable, qu’il soit grand ou petit, s’il ne traite pas ses travailleurs avec la dignité et le respect qu’ils méritent », a déclaré le gouverneur Hochul dans un communiqué.

Le porte-parole d’Amazon, Kelly Nantel, a déclaré dans un communiqué que l’annonce du gouverneur avait été une surprise car la société avait coopéré avec un enquêteur de l’État sur la question « et n’avait aucune indication qu’une plainte allait arriver ».

« S’assurer que tous nos employés, y compris les personnes handicapées et les femmes enceintes, se sentent en sécurité et soutenus est extrêmement important pour Amazon et nous avons de nombreux programmes pour nous assurer que c’est le cas, et même si nous ne réussissons pas toujours avec un effectif de plus de 1,6 millions de personnes, nous travaillons avec diligence pour offrir les meilleures options disponibles pour répondre aux situations individuelles », a déclaré Nantel, ajoutant que la société n’a pas reçu la plainte et n’est « pas en mesure de commenter davantage ».

Entre autres choses, la plainte vise à obliger Amazon à cesser ce qu’elle appelle sa conduite discriminatoire et à payer des amendes et des pénalités.

gb7

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page