Nouvelles du monde

Un Saoudien aide un journaliste juif à se faufiler à La Mecque et se fait arrêter — RT World News


Un homme qui aurait aidé un journaliste de télévision israélien à entrer illégalement dans la ville la plus sainte de l’islam risque d’être poursuivi

Un homme saoudien a été arrêté pour avoir prétendument aidé un journaliste de télévision juif d’Israël à entrer à La Mecque au mépris de l’interdiction faite aux non-musulmans de mettre les pieds dans la ville la plus sainte de l’islam.

Le citoyen saoudien non identifié a été déféré aux procureurs pour « faciliter l’entrée d’un journaliste non musulman » à La Mecque, a annoncé la police locale vendredi soir, comme l’a rapporté l’agence de presse saoudienne gérée par l’État. Il est accusé d’avoir aidé le journaliste de télévision israélien Gil Tamary, qui s’est filmé en train de visiter un site clé sur la route du pèlerinage du hajj et a publié la vidéo de 10 minutes sur les réseaux sociaux plus tôt cette semaine. Les images ont également été diffusées sur la Treizième chaîne israélienne, attisant l’indignation de nombreux musulmans.

« Soulignant que l’entrée à La Mecque est interdite aux non-musulmans et que les malfaiteurs seront traités légalement, la police de La Mecque a demandé à tous les visiteurs qui se rendent en Arabie saoudite d’observer les lois de ce pays, en particulier les lois relatives aux deux sanctuaires sacrés. « , a déclaré l’agence saoudienne. « Ignorer ces lois est impardonnable, et les malfaiteurs seront traités avec sérieux. »

Les images de Tamary montrent le journaliste visitant le mont Arafat, où les musulmans se rassemblent pour prier à l’apogée du hajj chaque année. Le site marque l’endroit où le prophète Mahomet a prononcé son dernier sermon il y a près de 1 400 ans.

Tamary, qui parlait doucement en hébreu pour éviter d’être entendu par quiconque autour de lui, a affirmé être le premier juif israélien à entrer à La Mecque. Le clip montrait son chauffeur saoudien passer par une sortie où il est interdit aux non-musulmans de passer.

« Le rêve est devenu réalité » Tamary a déclaré sur la vidéo alors que son chauffeur passait devant la Grande Mosquée de La Mecque. Vêtu de vêtements occidentaux et d’un chapeau Adidas, le journaliste rasé de près a décidé de partir après avoir escaladé le mont Arafat et avoir été interrogé par la police religieuse qui a cherché à confirmer qu’il était musulman.


La police saoudienne a indiqué que Tamary était entrée dans le royaume avec un passeport américain. L’Arabie saoudite n’a pas de relations diplomatiques officielles avec Israël. La controverse survient à un moment où Riyad étend ses liens avec Israël. Plus tôt ce mois-ci, l’Arabie saoudite a accepté d’ouvrir son espace aérien aux survols de tous les transporteurs aériens commerciaux, y compris les compagnies aériennes israéliennes.

La cascade de Tamary a provoqué une réaction en ligne, l’incitant à s’excuser « si quelqu’un s’en offusque ». La visite était destinée à « vitrine » la beauté et l’importance de La Mecque, a-t-il ajouté dans un message sur Twitter. « La curiosité est au cœur et au centre du journalisme, et ce type de rencontre journalistique de première main est ce qui sépare le bon journalisme du grand journalisme. »

Les critiques, y compris les musulmans et les juifs, n’étaient pas convaincus. « Vous avez manqué de respect à vos hôtes aimables comme un coup de pub, » a dit Avi Kanercopropriétaire de la chaîne Morton Williams Supermarkets basée à New York. « Vous n’avez absolument rien découvert. Il y a une tonne de séquences disponibles dans le domaine public sur La Mecque. Vous avez eu l’occasion de présenter des excuses appropriées, mais vous avez choisi de vous défendre à la place. Honte à toi. »

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :



RTEn

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page