Nouvelles locales

Un pharmacien attaqué « pour avoir administré des vaccins contre le COVID-19 »


Un pharmacien travaillant en Ontario a déclaré samedi avoir été agressé physiquement et verbalement pour avoir administré des vaccins COVID-19.

Juste avant l’ouverture de son commerce mercredi, le natif de Kitchener Ramzy Shaker aurait reçu un premier coup à la tête. « Il m’a crié au visage et a dit: » Je sais que vous avez donné ce vaccin à tout le monde et que vous avez continué à frapper «  », a-t-il ajouté lors d’une interview avec CTV News.
Il aurait reçu un total de trois coups à l’arrière de la tête, au ventre et aux jambes. L’attaque s’est poursuivie jusqu’à l’arrivée d’un agent de la police régionale de Waterloo. « Je lui dois vraiment la vie », a déclaré Ramzy Shaker. « S’il n’était pas là, je serais mort des multiples coups de poing. »
Le pharmacien dit qu’il n’a jamais eu peur d’aller travailler jusqu’à maintenant. « J’ai eu très peur », a-t-il avoué. Cependant, il a quand même dû se rendre au travail le jour de l’incident, car il n’a pas pu trouver quelqu’un pour couvrir son quart de travail.
L’Ontario Pharmacy Association affirme que les attaques contre les pharmaciens sont en augmentation depuis le début de la pandémie.
« Bien qu’il puisse y avoir des désaccords autour de la politique et des mandats en matière de soins de santé, cela ne donne à personne le droit de traiter qui que ce soit avec manque de respect », a déclaré Justin Bates à CTV News. , PDG de l’association.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page