Skip to content
Un nouveau guide de voyage pour les travailleurs mobiles


Ce guide de voyage pour travailleurs nomades était à inventer ! « Mais en même temps c’est assez logique, car le télétravail s’est vraiment développé avec la pandémie, alors que jusque-là c’était assez exceptionnel. »

Rédacteur en chef d’un magazine de voyage Va-t-en, Saliha Hadj-Djilani signe ce guide pour Petit Futé. Et elle sait de quoi elle parle puisqu’elle est elle-même journaliste nomade et travaille actuellement depuis Dubaï.

« Et on se sent bien car le travailleur nomade n’est pas un expatrié, c’est quelqu’un qui va choisir un lieu où il pourra joindre l’utile à l’agréable en ayant tous les loisirs à proximité. »

La ville de Caen en Normandie fait partie des 29 destinations sélectionnées

« Ça a beaucoup d’atouts, déjà parce que la mer n’est pas loin, on respire. On profite aussi de la culture, avec notamment le Mémorial de Caen. Et la commune a développé des espaces de coworking de façon spectaculaire, dont font partie MoHo. et AIA Life Designers, une sorte de ruche de télétravailleurs dans tous les domaines. Et pour moi, il n’y a rien de semblable aujourd’hui en France, donc ce serait dommage de passer à côté », dit Saliha Hadj-Djilani.

Le Luberon et son climat agréable attirent également de nombreux travailleurs nomades. « C’est vrai que c’est idéal pour se ressourcer et travailler en même temps. Mais attention à la connexion Internet ! C’est parfois compliqué. Il faut faire attention car si vous vous retrouvez dans le Luberon avec seulement les cigales, ça va se tromper, mais c’est bien expliqué dans le guide. »

« C’est l’idéal pour le travailleur nomade, puisque vous avez la nature à proximité, Internet très facilement, des appartements à des prix raisonnables, même si Annecy est encore une ville chère. Il offre tout ce dont vous avez besoin, et bien sûr, une bonne fondue savoyarde en hiver ! « 

Pour un séjour studieux en mode dolce vita italienne, Saliha Hadj-Djilani propose de débarquer à Naples, qui attire les travailleurs nomades du secteur créatif.

« Nous sommes encore au bord de la mer Tyrrhénienne, c’est une des plus belles baies du monde ! Nous ne sommes pas loin de Capri non plus. Et il y a plein d’options d’hébergement comme Airbnb qui marche très bien, mais là il y a aussi beaucoup de petites auberges à des tarifs très compétitifs, certaines accueillent beaucoup d’artistes, de graphistes… Ce n’est pas une ville d’affaires, cela peut sembler contradictoire, mais au contraire, pour un travailleur nomade, ce c’est exactement ce qu’il faut. »

Un nouveau guide de voyage pour les travailleurs mobiles

De la France au Canada en passant par le Vietnam ou l’Espagne, Le guide du travailleur nomade du Petit Futé détaille toutes les formalités administratives à connaître pour chaque destination. Autre point fort, outre les hébergements, les restaurants et les sorties, il donne des informations pratiques très utiles sur les différents réseaux professionnels.

EN PRATIQUE

Guide du TRAVAILLEUR MOBILE 2022 / Le Petit Futé

Version papier : 13,95 € – version numérique : 6,99 €.

www.petitfute.com

Compte Instagram de l’auteur



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.