Politique

Un émeutier du 6 janvier accusé d’avoir agressé la police du Capitole conclut un accord de plaidoyer

Un médecin légiste a statué en avril 2021 que Sicknick avait subi deux accidents vasculaires cérébraux et était décédé de causes naturelles, bien que sa mort ait été traitée par le département comme un décès dans l’exercice de ses fonctions.

Tanios a convenu dans le cadre de l’accord de plaidoyer qu’il avait acheté à la fois un répulsif contre les ours et du gaz poivré avant d’arriver à Washington pour le rassemblement «Stop the Steal» le 6 janvier 2021 – lorsqu’une foule de partisans du président Donald Trump de l’époque ont pris d’assaut le Capitole. dans le but d’arrêter le décompte des votes du collège électoral et la certification de la victoire du président Joe Biden aux élections de 2020. Tanios a également accepté de filmer des émeutiers agressant la police et se livrant à cette conduite désordonnée, et a déclaré que Khater avait fouillé dans son sac à dos pour récupérer le spray anti-ours.

Le nom de Sicknick n’a pas été mentionné au tribunal tandis que le juge du tribunal de district américain Thomas Hogan a lu le constat d’infraction, un résumé de la conduite dont Tanios a accepté la responsabilité.

Tanios risque jusqu’à un an de prison et une amende de 500 000 dollars. Hogan a fixé une date de condamnation pour Tanios le 6 décembre à 11 heures

Tanios et Khater devaient initialement être jugés en juin, mais Hogan l’a retardé jusqu’en octobre après que l’avocat de Khater ait exprimé son intérêt à conclure un accord de plaidoyer. Les procureurs ont déclaré mercredi que si Khater plaidait coupable à deux chefs d’accusation différents pour avoir agressé un officier avec une arme dangereuse, le gouvernement accepterait de rejeter toutes les charges restantes et de ne porter aucune charge supplémentaire. Les lignes directrices pour cette infraction seraient de 78 à 90 mois d’incarcération.

Hogan a lancé un appel de statut pour Khater le 24 août et a déclaré qu’il conserverait la date du procès d’octobre au cas où un accord n’aurait pas été conclu avant cette date.


Politico En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page