Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Bourse Entreprise

Twitter: les femmes ciblées pour les licenciements, selon un procès


Après avoir été licenciés lors du licenciement massif de Twitter, deux ex-employés poursuivent l’entreprise en alléguant que les femmes étaient ciblées lors des coupes budgétaires de novembre dernier.

• Lisez aussi : Les « Twitter Files » : le pétard mouillé d’Elon Musk

• Lisez aussi : Twitter sous enquête : des salles illégales au siège ?

Selon le procès intenté mercredi à San Francisco, 57% des femmes ont été licenciées contre 47% des hommes lorsque le géant du web a été repris par le multimilliardaire Elon Musk, rapporte The Guardian.

Rappelons que près de la moitié des salariés de la plateforme, soit environ 3.700 personnes, avaient alors été remerciés.

Cependant, la disparité est encore plus éloquente dans les métiers de l’ingénierie, où 63% des femmes ont perdu leur emploi contre 48% des hommes, estime le document judiciaire.

Le procès accuse ainsi l’entreprise d’avoir enfreint la législation fédérale et californienne qui interdit la discrimination sexuelle sur le lieu de travail.

Indépendamment de leur talent ou de leur contribution, les femmes avaient « des cibles dans le dos » lorsqu’Elon Musk a racheté l’entreprise, a déclaré l’avocate des procureurs Shannon Liss-Riodan.

D’autres employés poursuivent également l’entreprise, alléguant qu’elle a forcé le départ de travailleurs handicapés en imposant une politique brutale de retour au travail, notamment en licenciant des sous-traitants sans le préavis requis par la loi et sans indemnisation. .

journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page