Nouvelles du monde

Trump bat toujours Biden lors du match revanche de 2024 malgré les audiences du 6 janvier: sondages


L’ancien président Donald Trump est toujours préféré pour vaincre le président Joe Biden lors d’un match revanche en 2024 si les deux politiciens deviennent finalement les candidats de leur parti respectif, malgré les preuves et les témoignages présentés lors d’audiences télévisées par le comité restreint de la Chambre chargé d’enquêter sur l’attaque du 6 janvier 2021 contre le Capitole des États-Unis.

Depuis le 9 juin, le comité a tenu huit longues audiences publiques révélant ce que de nombreux analystes ont décrit comme des preuves « accablantes » contre Trump. Les audiences se sont concentrées sur les actions de l’ancien président, et leur absence, lorsque l’émeute du Capitole s’est déroulée, ainsi que sur ses efforts pour annuler de manière inconstitutionnelle la victoire électorale de Biden en 2020. D’éminents responsables républicains de la propre administration de Trump ont témoigné.

Indépendamment des audiences et des preuves présentées contre Trump, un récent sondage montre en grande partie que l’ancien président gagnerait encore plus qu’improbable en 2024 s’il affrontait Biden une deuxième fois. Notamment, Trump n’a pas officiellement confirmé son intention de briguer un autre mandat à la Maison Blanche. Biden a déclaré à plusieurs reprises qu’il chercherait à être réélu.

L’ancien président Donald Trump est préféré pour battre le président Joe Biden si les deux politiciens s’affrontent lors d’un match revanche en 2024, selon plusieurs sondages récents. En haut à gauche, Biden débarque d’Air Force One dans le Maryland mercredi. En haut à droite, Trump prend la parole lors d’un rassemblement « Save America » ​​vendredi à Prescott Valley, en Arizona.
BRENDAN SMIALOWSKI/AFP/Mario Tama/Getty Images

La moyenne actuelle de Real Clear Politics des récentes enquêtes nationales, qui comprend quatre sondages distincts du 28 juin au 20 juillet, montre que Trump est en avance d’environ 2 points. L’ancien président républicain a le soutien d’environ 44,5 % des électeurs contre 42,5 % qui soutiennent le titulaire démocrate. Trump est en tête dans trois des quatre sondages récents inclus dans la moyenne tandis que Biden est en tête de peu.

Le sondage le plus récent, réalisé par l’Emerson College du 19 au 20 juillet, a montré que Trump devançait Biden de 3 points. L’ancien président était soutenu par 46 % des électeurs inscrits et le président actuel n’avait le soutien que de 43 %. Il a interrogé 1 078 électeurs inscrits et avait une marge d’erreur de plus ou moins 2,9 %.

Un sondage de Trafalgar Group a montré l’ancien président avec une avance encore plus substantielle de 5 points. Cette enquête, qui a été menée du 11 au 14 juillet, avait Trump à 48% et Biden à 43%. Le sondage comprenait 1 085 électeurs probables avec une marge d’erreur de plus ou moins 2,9 %.

Une enquête réalisée par Harvard CAPS / Harris Poll du 28 au 29 juin a également fait gagner 3 points à Trump. Dans le sondage, seulement 40% des électeurs inscrits ont déclaré qu’ils soutiendraient Biden et 43% ont déclaré qu’ils soutiendraient Trump. Un peu plus de 1 300 électeurs inscrits ont participé au scrutin.

La seule valeur aberrante des récents sondages était de Le New York Times/Siena College, montrant Biden en avance de 3 points. Cette enquête a montré que Trump n’avait que 41% de soutien contre 44% pour Biden. Le sondage comprenait 849 électeurs inscrits avec une marge d’erreur de plus ou moins 4,1 %. Elle s’est déroulée du 5 au 7 juillet.

Alors que Trump peut être préféré à Biden par plus d’électeurs, cela peut avoir beaucoup à voir avec l’impopularité du président actuel. Certaines données de sondage récentes montrent que la cote d’approbation de Biden est tombée même en dessous des points les plus bas que Trump a vus pendant sa présidence. Cependant, les sondages suggèrent également que Trump a perdu du terrain avec les républicains lors des audiences du 6 janvier.

Les données d’enquête publiées jeudi par Reuters / Ipsos ont montré que le nombre de républicains opposés à Trump cherchant un autre mandat à la Maison Blanche a augmenté.

Dans le sondage, réalisé du 20 au 21 juillet, environ un tiers (32%) des républicains étaient « fortement » ou « plutôt » d’accord avec l’affirmation selon laquelle Trump « ne devrait PAS se présenter à nouveau à la présidence en 2024 ». C’était une augmentation par rapport à environ un quart (26%) qui avait dit la même chose il y a à peine six semaines.

Certains sondages récents ont montré que les Américains préféreraient largement que ni Trump ni Biden ne se présentent à la présidence en 2024. Un sondage mené par Yahoo News/YouGov du 10 au 13 juin a révélé qu’une majorité d’électeurs s’opposaient aux deux politiciens à la recherche de mandats présidentiels supplémentaires.

À la question de savoir si Trump devrait se présenter à nouveau, 55% des personnes ont répondu non tandis que seulement 31% ont répondu oui. Les résultats étaient encore pires pour Biden, avec 64% des répondants disant non et seulement 21% disant oui.

gb7

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page