Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Trois morts dans une fusillade à Copenhague, un jeune de 22 ans arrêté

Une fusillade a fait trois morts et plusieurs blessés dimanche 3 juillet dans un centre commercial de Copenhague. Un Danois de 22 ans a été arrêté par la police. Il a des antécédents psychiatriques, ont annoncé les autorités lundi 4 juillet.

Le jeune homme, armé selon des témoins d’un gros fusil, a été interpellé sans violence peu après l’arrivée des forces de l’ordre près du grand centre commercial Fields, situé entre le centre-ville et l’aéroport de la capitale danoise. .

Aucun motif établi

« Il y a trois morts et plusieurs blessés, dont trois dans un état critique », a déclaré l’inspecteur en chef de la police à Copenhague. Les mobiles du suspect, décrits par la police comme « un Danois de souche » 22, restent floues. Il est connu de la police « mais seulement en périphérie »il expliqua.

« Sur les réseaux sociaux, on voit fleurir que ce serait un motif raciste, ou une autre forme de motif, mais je ne peux pas dire que nous ayons quoi que ce soit qui soutienne cela en ce moment »dit le chef de l’enquête.

La hache de la « guerre du whisky » entre le Canada et le Danemark est enterrée

La police a toutefois confirmé enquêter sur des vidéos publiées en ligne prétendant montrer le suspect avec des armes, dont il pointe le canon vers sa tempe, qui interrogent également son état psychiatrique. Un peu plus tôt, les enquêteurs avaient refusé d’exclure un acte de terrorisme, indiquant que leur hypothèse était que le tireur présumé avait agi seul.

Concert

Deux jours après le passage du Tour de France dans la capitale danoise, avec de grandes scènes de liesse, un important dispositif policier a été déployé sur les lieux de la fusillade et en plusieurs endroits de Copenhague.

La tuerie s’est produite vers 15h30, provoquant un mouvement de panique. De nombreux visiteurs étaient là avant un concert de la star britannique Harry Styles dans une grande salle voisine, qui a été annulé en soirée.

Selon des témoins interrogés par des médias danois, le suspect a tenté de piéger des victimes, affirmant par exemple que son arme était fausse pour les inciter à se rapprocher. « Il était assez psychopathe pour harceler les gens, mais il ne s’est pas enfui »a déclaré un témoin interrogé par la télévision publique DR.

Lorsque les premiers coups de feu ont été entendus, plus d’une centaine de personnes se sont précipitées à l’extérieur du centre commercial, selon des images de l’incident. D’autres ont été forcés de se cacher à l’intérieur. « Tout d’un coup on a entendu des coups de feu, j’ai entendu dix coups de feu, et on a couru le plus loin possible pour se réfugier dans les toilettes »expliqua au DR Isabella, qui y resta cachée pendant deux heures.

« Courons pour notre vie »

Une cellule de crise a été déclenchée, selon la maire de Copenhague Sophie Haestorp Andersen, ainsi qu’un centre de soins psychologiques.

« Mes filles ont dû aller voir Harry Styles. Ils m’ont appelé pour dire que quelqu’un tirait. Ils étaient dans un restaurant quand c’est arrivé.a rapporté à l’AFP Hans Christian Stolz, un Suédois de 53 ans venu chercher ses enfants sur place. « On a d’abord pensé que c’était des gens qui couraient parce qu’ils avaient vu Harry Styles, puis on a compris que c’était des gens en panique (…) On a couru pour notre vie »ajoute sa fille, Cassandra.

« Mon équipe et moi prions pour toutes les personnes touchées par la fusillade dans le centre commercial de Copenhague. Je suis choqué «a déclaré la star britannique.

Aucune attaque depuis 2015

Des images de l’arrestation montrent le suspect, vêtu d’une combinaison blanche pour préserver les preuves ADN, récupéré par des agents.

Le Premier ministre danois Mette Frederiksen a fustigé un « attaque cruelle » dans un centre commercial où il y avait « adultes, jeunes et enfants ». La reine Margrethe II de Danemark et plusieurs dirigeants étrangers ont envoyé leurs pensées et leurs condoléances, tout comme l’organisation du Tour de France.

La dernière attaque à Copenhague remonte aux 14 et 15 février 2015, lorsqu’une série de tirs avait fait deux morts et cinq blessés.

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page