L'Europe

trois morts dans des bombardements russes à Kramatorsk et Zaporijia


Au moins trois personnes ont été tuées et 15 autres blessées vendredi dans des bombardements russes sur les villes ukrainiennes de Kramatorsk, dans l’est, et de Zaporijia, dans le sud, selon les premiers décomptes des autorités locales. Suivez en direct les derniers événements de la guerre en Ukraine.

  • 23h04.: L’Ukraine placée d’un cran par défaut

L’agence de notation S&P a abaissé la note de l’Ukraine, désormais labellisée « SD », ou « défaut sélectif », dernier cran avant défaut, en raison du moratoire sur sa dette extérieure obtenu mercredi.

L’Ukraine a obtenu de ses créanciers internationaux un moratoire de deux ans sur sa dette extérieure, estimée à 20 milliards de dollars.

Un groupe de créanciers occidentaux comprenant la France, les États-Unis, l’Allemagne, le Japon et le Royaume-Uni s’était mis d’accord le 20 juillet sur un report des paiements d’intérêts sur la dette ukrainienne après une demande de Kyiv, exhortant les autres obligataires à faire de même.

L’économie ukrainienne s’est effondrée depuis le début de la guerre avec la Russie lancée le 24 février et pourrait voir son PIB plonger de 45 % cette année, selon les dernières estimations de la Banque mondiale de juin.

Des mesures visant à différer le paiement par l’Ukraine de ses obligations pourraient lui faire économiser au moins 3 milliards de dollars sur deux ans, selon les calculs de l’agence Bloomberg.

  • 21h49.: trois morts dans des bombardements russes à Kramatorsk et Zaporijia

Au moins trois personnes ont été tuées et 15 autres blessées vendredi dans le bombardement russe des villes ukrainiennes de Kramatorsk à l’est et de Zaporizhya au sud, ont annoncé les autorités locales.

« Une nouvelle attaque sur Kramatorsk – selon les premières informations, nous avons deux civils morts et 13 blessés avec certitude », a déclaré Pavlo Kyrylenko, le gouverneur de la région de Donetsk, sur Facebook.

« Les bombardements ont endommagé au moins 20 bâtiments et un incendie s’est déclaré », a-t-il ajouté, appelant à nouveau la population locale à évacuer.

Avec AFP et Reuters


France 24 Europe

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page