Nouvelles locales

Trois graminées à planter face à l’été chaud


Pour des jardins et des pots toujours impeccables, mais à l’allure naturelle, ces graminées folles, linéaires et élancées, ne se contentent pas d’onduler au vent et de briller au soleil, ébouriffant nos parterres avec grâce. Rustiques, elles aiment un sol drainé et supportent même des conditions très sèches, que nous apprécions tant depuis quelques années.

♦ Herbe bleue

Une touche de bleu, pour de jolies bordures ? Voici Festuca glauque ! Avec ses feuilles persistantes retombantes et très fines, la fétuque ne perd pas sa teinte bleu acier en hiver. Adoptez sans hésiter Elie Bleu. La plante type passe presque inaperçue à côté de cet hybride bleu intense. La couleur de son feuillage est son principal atout, mais c’est loin d’être le seul. Sa résistance à la sécheresse est impressionnante. Les feuilles sont recouvertes d’une petite pellicule cireuse, d’où son aspect métallique particulier. Et c’est ce film qui lui permet de résister à la sécheresse.

Cette fétuque pousse en touffe ronde, compacte et dense, de 30 cm dans toutes les directions. Son aspect ébouriffé apporte de la fantaisie, complétée, en juin et juillet, par de petits épis souples, presque tombants, perchés sur de fines tiges dressées. Ces épillets argentés prennent des tons brun rougeâtre au fil des mois. Rocaille, bordure, jardin de gravier… il se prête à de multiples usages. Si vous avez un rebord de fenêtre ensoleillé à décorer, n’hésitez pas. Ne lésinez pas sur le drainage et attendez toujours que le sol soit sec avant d’arroser. Cette plante vivace vit rarement plus de 5 ans, même en bon état de croissance. Mais peu importe ! En septembre, les épillets éparpillent leurs graines mûres au gré de leurs envies, et du vent ! Surveillez les semis volontaires. Laissez-les sur place, ou installez-les en pot, en réserve.

♦ Cheveux d’ange

Trois graminées à planter face à l'été chaud

Pas de fleurs spectaculaires pour cette vivace, mais un feuillage si souple, si fin, si élégant qu’il porte le joli surnom de cheveux d’ange. Stipa tenuifolia arbore une barbe soyeuse, légère et blonde qui ondule à la moindre brise. La touffe très dense, 30 cm en tous sens, prend de superbes couleurs automnales, puis sèche et reste gracieuse tout l’hiver. La chevelure plumeuse assure un spectacle somptueux jusqu’en octobre, et ravissant durant l’hiver.

♦ Pour une histoire d’amour…

Trois graminées à planter face à l'été chaud

Si tu as semé Briza maxima au printemps, cette graminée annuelle enchante votre été. Perchés sur des tiges de 40 à 50 cm de haut, les épillets évoquant des grappes de clochettes ou de petits cœurs, verts en juin, puis blonds à partir de juillet, se balancent en permanence, d’où leur surnom de « râle du vent ». On les appelle parfois des histoires d’amour. Le brize aime le plein soleil, tolère parfaitement la sécheresse et se resseme facilement, les graines étant résistantes.

Attention, en avril, à ne pas confondre les jeunes pousses vertes et linéaires avec des mauvaises herbes indésirables. Il faut souvent attendre qu’ils fassent 8 à 10 cm de haut pour les différencier. Les feuilles sont plus raides que celles du chiendent par exemple. C’est une plante idéale pour un jardin spontané ou de gravier. Tous les amis de passage vous demanderont des graines, et c’est le moment d’en récolter, d’en offrir. Opérer par une journée ensoleillée, un matin sans rosée, lorsque les cœurs sont beiges, très secs. Il suffit de poser un torchon au sol, sous chaque touffe, et de secouer les tiges, puis de récolter les graines tombées sur le tissu, avant de les glisser dans une enveloppe.

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page