Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

trois frères soupçonnés d’agressions pédophiles, plusieurs dizaines de victimes potentielles


Trois frères âgés de 70, 75 et 77 ans sont accusés dans le Doubs de viols et agressions sexuelles sur enfants remontant aux années 1980. L’un d’eux a été condamné à de la prison ferme en 2021 pour des faits non prescrits.

Trois frères et des dizaines de victimes potentielles. Ce mardi 14 novembre, un homme de 70 ans, habitant du Doubs, accusé d’avoir agressé sexuellement au moins trois victimes, a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire, a appris BFMTV de source judiciaire, confirmant une information de l’Es Republicano.

Une information judiciaire a été ouverte. Elle fait partie d’une enquête plus large débutée en mars 2021 et impliquant les trois frères d’une famille qui comprend également trois sœurs.

Enfants placés en famille d’accueil

À l’époque, une écolière accusait le mari de sa baby-sitter, le frère cadet de 73 ans, de l’avoir agressée sexuellement lorsqu’elle était enfant. Après un appel à témoins, neuf victimes ont été identifiées et la justice a confirmé six plaintes intempestives. Il a ensuite été condamné à cinq ans de prison.

Les investigations se sont ensuite concentrées sur le frère aîné, accusé par son fils d’attentats commis dans les années 1980. Malgré des aveux et une plainte déposée, l’homme de 77 ans n’a pas été condamné car les faits dénoncés étaient prescrits.

Les enquêteurs ont tenté en vain de retrouver tous les enfants hébergés sous son toit dans des familles d’accueil : sa femme, comme celle de ses deux frères, était nounou et avait accueilli de nombreux enfants.

Peur des autres victimes

En février 2023, l’enquête prend une nouvelle tournure. Le plus jeune des frères porte plainte contre une femme qui l’accuse sur les réseaux sociaux d’agression sexuelle et de viol. L’auteur a été placée dans une famille d’accueil alors qu’elle n’avait que 16 ans. Interrogé, il admet que ses accusations sont « en partie vraies ».

La belle-sœur et la nièce de l’homme de 70 ans ont également été identifiées comme victimes potentielles. C’est pour cette raison qu’un juge d’instruction l’a inculpé mardi.

Le procureur de Besançon a déclaré à BFMTV qu’il s’agissait d’un « cas tout à fait unique ». « Compte tenu de ce que nous constatons à ce stade de l’affaire, il existe une forte crainte qu’il y ait d’autres victimes », a-t-il déclaré à la presse locale.

Désormais, les gendarmes doivent mener, parallèlement à la recherche d’autres victimes, une enquête approfondie sur la personnalité de ces frères pour savoir s’ils ont subi ou non des agressions sexuelles lorsqu’ils étaient enfants. C’est en tout cas ce que prétend l’un des trois.

Alexandra González avec Théo Putavy

Les plus lus


Gn fr loc

Malagigi Boutot

A final year student studying sports and local and world sports news and a good supporter of all sports and Olympic activities and events.
Bouton retour en haut de la page