Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles du Canada

Trois constats mardi à la Coupe du monde


Il serait difficile d’imaginer un meilleur scénario pour le défenseur de 31 ans qui évolue pour Chelsea en Premier League anglaise.

On savait le Sénégal capable de venir mélanger les cartes, mais un doute s’était installé dans l’esprit de certains lorsque le meilleur buteur de l’histoire du pays, Sadio Mané, a dû déclarer forfait pour la Coupe du monde.

Derrière le brio de Koulibaly et de ses coéquipiers, il y a aussi la magie du coach Aliou Cissé. Depuis son arrivée à la tête de l’équipe en 2015, le Sénégal cumule les succès. Et encore une fois, depuis le début de cette Coupe du monde, les choix tactiques de l’ancien joueur sont salués.

Le Sénégal ne se retrouve en huitièmes de finale que pour la troisième fois de son histoire. Contre l’Angleterre, il tentera de réitérer l’exploit de 2002 où il avait atteint les quarts. Il a ensuite battu la Suède 2-0, grâce à Henri Camara.

L’autre Camara, Hassoun, avait prédit dans le podcast Tellement Soccer, avant même le début de cette Coupe du monde, que le Sénégal allait créer la surprise. Il n’a peut-être pas tort après tout. Qui pourra arrêter le Lions de la Téranga ?

Marcus Rashford, en Angleterre, célèbre un but marqué contre le pays de Galles.

Photo: Getty Images / François Nel

Rashford et Foden assurent

Après le match nul contre les États-Unis, l’entraîneur anglais Gareth Southgate a été vertement critiqué par les fans et les analystes. On lui reprochait notamment sa décision d’avoir maintenu le jeune prodige de 22 ans, Phil Foden, sur le banc.

Pour ce dernier match de la phase de poules, Southgate avait choisi d’apporter quelques modifications à sa formation. Mason Mount et Raheem Sterling ont cédé la place à Phil Foden et Raheem Rashford.

Les deux jeunes joueurs ont offert des arguments supplémentaires aux détracteurs de l’entraîneur.

Foden, qui est actuellement considéré comme l’un des meilleurs jeunes milieux de terrain, a marqué son premier but lors de cette Coupe du monde.

Rashford a quant à lui marqué un doublé et compte désormais trois buts au compteur, bien qu’il n’ait pas été titularisé lors des deux premiers matchs de son pays. Il s’est même permis une double toilette – un petit pont diront certains – sur son deuxième but et a passé tout près d’inscrire un triplé.

Cela suffira-t-il à convaincre Gareth Southgate de modifier son plan de match avant les huitièmes de finale ? Il est permis d’en douter.

C’est donc la fin pour Wales et Gareth Bale. Il y a quelques semaines à peine, le capitaine jouait les héros du LAFC lors de la finale de la Coupe MLS. Cette fois, il n’aura pas réussi à rééditer l’exploit. S’il n’a pas pu fêter son triomphe avant de partir pour le Qatar, il aura désormais tout son temps.

Pulisic et les États-Unis souffrent

L’Iran a eu une performance inspirée contre le Pays de Galles en s’imposant 2-0, mais cette victoire magistrale a laissé des traces.

Dans un match âprement disputé, Christian Pulisic est venu trancher le débat. A la 38e minute de jeu, le joueur de Chelsea a mis son corps au service de son équipe. Il a marqué le but gagnant, se blessant sur la même séquence. Il a dû céder sa place à la mi-temps.

Les Américains semblaient souffrir, surtout en fin de match, mais parvenaient tout de même à se sauver avec la victoire. Le match contre les Gallois encore dans les jambes, les Iraniens ont été courageux, se battant corps et âme jusqu’au coup de sifflet final.

Blessé à l’abdomen, Pulisic a été transporté à l’hôpital. S’il est incapable de disputer les huitièmes de finale, ce serait une lourde perte pour les Américains qui auront la lourde tâche de battre les Pays-Bas.

canada

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page