Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Tremblant



En décembre dernier, l’annonce de la probable visite du pape François à Marseille semblait être un cadeau. Dans son homélie au Vélodrome, le Pape a parlé de « tremblements de foi ». Ils ont commencé ce jour-là. Des frissons de joie pour le diocèse de Marseille et plus généralement pour toute l’Église de France ; doutes pour les organisateurs dans une ville accueillant la Coupe du monde de rugby ; diplomatie d’une visite officielle à Marseille sans être une visite d’État en France.

Mais à partir du moment où l’avion du pape a atterri et où est apparue sa silhouette fragile dans son fauteuil, les secousses ont changé de nature. L’élan. Fierté. La conviction que quelque chose allait se passer.

Par des paroles fortes et claires sur la fraternité humaine inconditionnelle, par le silence devant la stèle des disparus en mer qui en disait plus encore, par le choix de lieux comme Notre-Dame-de-la-Garde, les quartiers nord de Marseille ou Au stade de l’OM, ​​François a marqué les esprits et touché les cœurs. En vingt-six heures, Marseille est passée du statut de ville paria à celui de « miroir du monde » et de « mosaïque d’espoir ». L’Église de France est devenue un agent de communion entre les religions, les pouvoirs publics et de nombreux organismes de secours, souvent non chrétiens. Surtout, sous le regard de la « Bonne Mère », la question de l’accueil des migrants aux portes de l’Europe, ou déjà sur notre sol, s’est transformée : de danger fantasmé de notre société, elle est devenue le lieu de l’affirmation de la vérité profonde de notre civilisation européenne.

Enfin, la couverture exceptionnelle de l’ensemble des médias français démontre qu’une manière chaleureuse et solidaire de voir le monde et de former la société est crédible. On frémit encore.

New Grb1

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page