Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Transport-logistique : le numérique peut générer des économies de 10 à 20 %

Ph. Sradni

Le secteur des transports est confronté à plusieurs défis, notamment la numérisation. Invité d’une conférence organisée par l’Association pour le progrès des managers, le ministre des Transports et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil, estime que le numérique pourrait permettre aux entreprises de réaliser des économies de 10 à 20 %. Le ministre a profité de l’occasion pour passer en revue les principales réalisations du Maroc dans ce secteur.

Le secteur de transport a connu un grand développement ces dernières années au Maroc. Des efforts ont été déployés pour garantir sa performance, son efficacité et compétitivité. Mais il faut reconnaître que le secteur fait face à d’énormes défis, d’où l’importance de converger les efforts, mais aussi et surtout de rester vigilant par rapport à l’évolution des pratiques à l’échelle internationale. Ce sont les principales idées partagées par le ministre des Transports et de la Logistique, Mohammed Abdeljalil. Ce dernier était l’invité d’une réunion récemment organisée par l’Association pour l’avancement des leaders (APD) sous le thème « Transport et logistique, nouveaux leviers de la compétitivité du Royaume ».

Dans le détail, le ministre a souligné que le Maroc était en mesure d’élargir son infrastructures de transport et de logistique pour un montant total de 400 milliards de dirhams, soit environ 40 milliards de dollars, soutient le ministre. Le retour à cela investissement est important. Chiffres à l’appui, le Maroc dispose aujourd’hui d’un réseau routier de 58 000 km, dont 1 800 km deautoroutes et à 1 670 km de voies express. « Concernant le ferroviaire, le Maroc compte désormais 2 300 kilomètres, dont 200 kilomètres de grande vitesse », rappelle le ministre. Et notez que pour les ports, Tanger Med, Nador, Dakhla et d’autres sont la parfaite illustration du développement du transport maritime. Selon lui, les ports sont des acteurs très importants dans l’économie mondiale des transports, avec 750 millions de conteneurs traités chaque année.
Concernant les aéroports, il faut reconnaître qu’ils se modernisent et s’agrandissent en améliorant le trafic. Le ministre a tenu, dans son exposé, à mettre en valeur les efforts du Maroc, soulignant que ces acquis ont eu lieu grâce aux énormes programmes de refonte lancés depuis plus de vingt ans.

La question de la transformation numérique et de la dépendance énergétique, deux défis à relever

Ces efforts sont certes salués, mais il faut souligner que des défis restent à relever pour permettre aux secteurs du transport et de la logistique de rester compétitifs. Au premier rang de ces défis se trouve la question de transformation numérique et certaines dépendance énergétique. Selon le ministre, le marché mondial de la logistique intelligente devrait atteindre 46,2 milliards de dollars en 2025, avec un taux de croissance annuel de 11 %. « 65 % des entreprises de transport envisagent d’investir dans technologies de transport au cours des deux prochaines années », note-t-il. Et de préciser que le numérique pourrait faire économiser aux entreprises 10 à 20 %.

A noter par ailleurs que cette rencontre s’inscrit dans la série de multiples rencontres organisées par l’APD. Présente au Maroc depuis 2005, cette association, qui compte à son actif plus de 500 événements organisés à ce jour, compte plus de 100 000 managers, appartenant à plus de 5 000 entreprises. Ces leaders continuent de venir se ressourcer avec de nouvelles idées et des approches de gestion innovantes. Rappelons également qu’APD International est présent sur 3 continents avec plus de 6 000 entreprises dans 6 pays, près de 1 000 événements organisés chaque année et dispose d’un plan de développement mondial ambitieux.

Lire aussi : Transport et logistique : La restructuration de la SNTL bientôt finalisée

Lire aussi : Transports touristiques : le cahier des charges sera prochainement modifié (Abdeljalil)

lematin

Gérard Truchon

An experienced journalist in internal and global political affairs, she tackles political issues from all sides
Bouton retour en haut de la page