Skip to content
Trafic très perturbé sur plusieurs lignes Transilien vendredi


Le mouvement de grève concerne aussi, mais dans une moindre mesure, la RATP.

Article écrit par

Publié

Mise à jour

Temps de lecture : 1 minute.

La SNCF invite les voyageurs à « retarder au maximum leur voyage et privilégier le télétravail », vendredi 24 juin. En cause : un mouvement de grève des chauffeurs SNCF, qui dénoncent de nombreux changements d’horaires qui interviennent à la dernière minute. Le trafic sera ainsi très perturbé sur au moins quatre lignes Transilien en Ile-de-France.

Les lignes H, J, L et R seront particulièrement touchées avec un train sur trois circulant seulement en moyenne, a annoncé mercredi la SNCF. Sur certaines branches des lignes H et R, des bus de remplacement remplaceront même les trains. Le RER B fonctionnera quasi normalement pour desservir le Stade de France, où se déroulera la finale du Top 14 de rugby. La RATP, également touchée par un mouvement de grève mais moins suivie, a assuré qu’il y aurait « un renforcement de l’offre pour le match entre 19h et 20h30 ».

Concernant le RER, la ligne la plus perturbée sera la D (une des lignes qui dessert le Stade de France), avec un train sur deux aux heures de pointe et un sur trois aux heures creuses. L’interconnexion entre Gare de Lyon et Gare du Nord ne sera pas assurée, ce qui signifie qu’il n’y aura pas « pas de train entre ces deux gares », précise la SNCF dans un communiqué. Quatre trains sur cinq circuleront en moyenne sur le RER C, le RER B circulera presque normalement et le service sera normal sur le RER E.

Côté RATP, les lignes 12 et 13 du métro (qui peuvent aussi desservir le stade) seront également renforcées aux heures de pointe. Sur le reste du réseau, la desserte sera normale sur le RER A, sauf sur les branches exploitées par la SNCF entre Nanterre et Cergy (trois trains sur quatre et un par heure aux heures creuses) et entre Nanterre et Poissy (un train sur trois).



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.