Nouvelles sportives

tout comprendre à l’affaire qui empoisonne le football français


Une enquête explosive. Dans l’édition d’aujourd’hui Le Parisien révèle de nombreuses informations sur l’affaire Aminata Diallo et Kheira Hamraoui. Ce dernier avait été attaqué à la barre de fer le 4 novembre 2021 par plusieurs hommes. L’enquête menée par les policiers de la PJ de Versailles s’est immédiatement intéressée à Aminata Diallo en novembre dernier. La piste du règlement sportif – les deux joueurs étaient à l’époque coéquipiers au PSG et en équipe de France – avait été privilégiée par les enquêteurs. Aminata Diallo a ensuite passé 48 heures en garde à vue avant d’être relâchée faute de preuves.

La piste des règlements sportifs privilégiés

Mais l’enquête a été pleinement relancée le 16 septembre. Le joueur natif de Grenoble a été arrêté, détenu et mis en examen avec quatre autres personnes. Depuis les révélations fusent et la piste du règlement sportif pour écarter Kheira Hamraoui du PSG et de l’équipe de France, où les deux joueurs sont concurrents, tient à nouveau la corde.

Le PSG sous la menace de divers chantages

Selon Le Parisien, l’agression du joueur de 32 ans aurait été parrainée par Aminata Diallo et César M., agent non officiel de plusieurs joueurs du PSG, dont Aminata Diallo et la star Marie-Antoinette Katoto. L’enquête révèle qu’un corbeau, échangeant régulièrement avec César M., aurait passé des appels anonymes malveillants à divers joueurs parisiens pour nuire à la réputation de Kheira Hamraoui.

Une haine entretenue par Aminata Diallo. Selon les micros placés dans son appartement, les enquêteurs auraient découvert à trois jours de la demi-finale de Ligue des champions face à Lyon, que la joueuse aurait « perdu une avance » après avoir appris la titularisation de sa rivale. « C’est sérieux […] à un moment donné, s’ils se permettent de faire ça, c’est parce que les joueurs, ils ne font rien, ils ne disent rien […] les filles se réveillent […] le problème ce n’est pas Kheira, le problème c’est le coach et Ramé », lance Aminata Diallo à son « agent ».

Résultat : deux jours après ses propos et à la veille du match, une bagarre éclate entre plusieurs joueurs dont Sandy Baltimore avec Kheira Hamraoui entraînant la non titularisation du joueur de 32 ans.

Pression pour obtenir une prolongation de contrat

Mais ce n’est pas tout. Ces personnes mystérieuses, gravitant autour d’Aminata Diallo, auraient menacé Ulrich Ramé, alors directeur sportif de la section féminine du PSG, le 7 avril de révéler l’affaire Didier Ollé-Nicolle (l’entraîneur a depuis été évincé). pour « comportement inapproprié »), pour obtenir la prolongation de Marie-Antoinette Katoto et Aminata Diallo, mais aussi pour écarter Kheira Hamraoui du PSG et des Bleues.

Depuis, Aminata Diallo n’a pas été prolongée par le PSG et se retrouve sans club. Quant à Kheira Hamraoui, elle a déclaré dans une interview à Journal du dimanche « dévasté, meurtri et inquiet ». Une version confirmée par son avocat, qui a déploré Europe 1 Sport Dimanche le « manque de soutien » du PSG dans cette histoire. « Je suis profondément choquée qu’un club aussi grand que le Paris Saint-Germain ne se soit pas exprimé. Leur silence est assourdissant », a expliqué Me Julia Minkowski.

Mais depuis, la joueuse a depuis obtenu une bonne nouvelle : elle a été réintégrée dans l’effectif lundi, a annoncé le PSG.

Un projet documentaire avec la mère de Kylian Mbappé

Un autre aspect de l’affaire a intrigué les enquêteurs de la PJ de Versailles. Aminata Diallo et César M. auraient confié qu’ils « se sentent intouchables au club ». Un sentiment qui s’explique, selon le sondage, par la proximité d’Aminata Diallo avec la famille Mbappé. Contacté par Le ParisienFayza Lamari (la mère de Kylian Mbappé) a confirmé avoir rencontré l’ancien joueur du PSG à trois reprises pour travailler sur un projet de documentaire autour de cette affaire.

Mais une conversation interceptée par les enquêteurs entre un ancien journaliste de L’équipetrès proche du clan Mbappé, et Aminata Diallo laisse entendre que Fayza Lamari aurait usé de son influence pour obtenir une prolongation de contrat d’Aminata Diallo.

Des faits expliqués par la mère de Kylian Mbappé : « J’ai évoqué le sujet de la prolongation de contrat d’Aminata Diallo avec les dirigeants du PSG, mais de manière très informelle, désintéressée et toujours dans le cadre du projet de documentaire », explique-t-elle à l’Ile-de-France. journal France, affirmant avoir « pris ses distances » depuis avec le joueur.

europe1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page