Divertissement

Tourments sur les îles » : Benoît Magimel flotte dans un thriller d’espionnage en eaux trop calmes


Il y a quelque chose à propos Rivage des Syrtesle roman de Julien Gracq, dans Pacifiction – Tourment sur les îles. Dans l’œuvre littéraire, le royaume d’Orsenna s’inquiète des rumeurs naissantes autour d’une reprise de la guerre après plusieurs siècles de paix avec le Farghestan, terre de l’autre côté d’une mer inconnue. Dans le thriller tropical d’Albert Serra (La Mort de Louis XIV), c’est Benoît Magimel, le haut-commissaire de Polynésie (l’équivalent du préfet) qui enquête pendant 2h45 autour d’indicibles rumeurs sur une reprise des essais nucléaires dans les eaux du Pacifique.

Le film avait tous les ingrédients pour être un succès. L’idée de faire planer au-dessus des lagons paradisiaques la menace d’une reprise, dans le plus grand secret, des essais nucléaires est séduisante. La population polynésienne a été traumatisée par les bombardements atomiques qui ont été menés sur les îlots de l’archipel entre 1966 et 1996. Dans ce cas, la moindre maladresse politique ravive les blessures encore douloureuses des habitants.

https://www.youtube.com/watch?v=66WG0Bis5v0

Benoît Magimel remplit son rôle de Haut Commissaire De Roller à la perfection, à la fois lunaire et chaleureux. Dans son costume blanc crème, il déambule à la rencontre des locaux pour tenter de démêler le vrai du faux de la rumeur qui enfle. Il côtoie une femme transsexuelle, son informateur, un amiral qui ne peut pas boire d’alcool, un gérant de boîte de nuit étourdi par des années de travail de nuit.

Les dialogues interrompus par le silence (sur le plateau Albert Serra a l’habitude de chuchoter les répliques dans l’oreillette des acteurs) semblent être filmés en caméra cachée, tant le réalisme est raffiné. Mais Albert Serra étire les discussions autour des tables de restaurant et de bar jusqu’à l’ennui. Le réalisateur espagnol veut montrer le côté obscur de la politique locale sans trop en dire. Le cinéaste finit par nous perdre.

Les temps d’arrêt empêchent pacification augmenter la tension. Albert Serra filme une Polynésie d’une grande beauté et quand Benoît Magimel part en jet-ski pour observer une compétition de surf, la puissance des vagues fige le spectateur. Mais à force de ne mener à rien, les dialogues tournent en rond le thriller.

Le genre : Thriller
Directeur: Albert Serra
Acteurs: Benoît Magimel, Pahoa Mahagafanau, Marc Susini
Pays : France, Espagne, Portugal, Allemagne
Durée : 2h45
Sortir : 9 NOVEMBRE 2022
Distributeur : Films de diamant

Sommaire: Sur l’île de Tahiti, en Polynésie française, le haut-commissaire de la République De Roller, représentant de l’État français, est un homme de calcul aux manières parfaites. Dans les réceptions officielles comme les établissements louches, il prend en permanence le pouls d’une population locale dont la colère peut surgir à tout moment. D’autant qu’une rumeur se fait insistante : on y a vu un sous-marin dont la présence fantomatique annoncerait une reprise des essais nucléaires français.



Grb2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page