Nouvelles locales

Tour de France, Wout Van Aert est aussi maître du chronomètre

Et devine quoi? Évidemment Jumbo-Visma. L’équipe néerlandaise ne pouvait pas laisser cette belle part de gâteau à des adversaires à qui elle n’a donné que des miettes depuis le début de ce Tour de France. Ce qui était programmé s’est donc produit : ce samedi 23 juillet, dans le contre-la-montre entre Lacapelle-Marival et Rocamadour au cœur du Lot, c’est le maillot vert Wout Van Aert qui l’a emporté.

Plus question de membre de l’équipe modèle cette fois. Non, le grand Wout pouvait courir pour lui et lui seul, un exercice gratifiant qu’il maîtrisait à la perfection. Même après trois semaines à plein régime, jouant l’attaque presque tous les jours au point de remettre en question ses capacités phénoménales, l’Anversois en a gardé sous la pédale. De quoi en tout cas refaire le coup de 2021, quand il avait déjà emballé le chrono sans coup férir.

Wout van Aert, insatiable trublion du Tour de France

Vinegaard proche de la chute

Wout Van Aert vainqueur, rien d’étonnant, mais l’affaire n’a pas beaucoup joué face à son chef d’équipe Jonas Vingaard. Le Danois aurait pu se contenter d’assurer sa tunique dorée, il ne l’était pas. Pendant plus des trois quarts de la course, il a même devancé son lieutenant de quelques secondes. Jusqu’à la dernière descente du parcours, où le champion a failli se tromper en sortant trop large dans un virage et en frôlant le rocher à flanc.

Avertissement gratuit. Mais de quoi tempérer son enthousiasme, et casser un peu son élan. A 300m de la ligne, le Danois a finalement coupé son effort, voyant la victoire lui échapper. Mais ce n’était pas sans secouer la tête, comme jurer contre ces 19 secondes de retard, qui l’empêchent de démontrer une nouvelle fois sa supériorité. Il n’y aura pas de troisième victoire d’étape pour lui. Il laisse cette performance à Wout Van Aert qui fait ainsi jeu égal avec Tadej Pogacar.

Bardet gagne une place au général

Le Slovène, deuxième au départ, savait que sa mission de reconquête était impossible. Pour autant, il n’a pas baissé les bras, mais n’a pu faire mieux que troisième, à 27 secondes de ce diabolique Belge. Côté français, David Gaudu a conservé sa quatrième place au classement général, et Romain Bardet en a profité pour gravir une marche en passant septième. Mais la journée consacre une nouvelle fois le triomphe de la Jumbo Visma. A peine passé la ligne, le maillot jaune s’est précipité dans les bras de sa femme et de sa fille, en larmes. Jonas Vingaard peut être soulagé. Sauf improbable coup du sort, il sera en jaune dimanche soir à Paris. Wout Van Aert sera en vert, et ça valait bien une petite larme de son côté aussi. Les deux forment un sacré tandem gagnant.

Tour de France : à Lourdes, le vélo à la rescousse

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page