Skip to content
Tensions en Ukraine |  Justin Trudeau menace Moscou de nouvelles sanctions


(Ottawa) La Russie, qui a massé des troupes à la frontière ukrainienne, pourrait faire face à de nouvelles sanctions occidentales, a déclaré mercredi Justin Trudeau.

Publié à 14h29

Mike Blancfield
La Presse Canadienne

Et le premier ministre a semblé confirmer que le Canada renouvellerait sa modeste participation de 200 soldats à la mission d’entraînement de l’OTAN en Ukraine, dans un contexte de tensions croissantes entre l’Occident et la Russie. L’Ukraine n’est pas membre de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Moscou a massé 100 000 soldats près de la frontière ukrainienne, attisant les craintes d’une invasion imminente de l’ancienne république soviétique par la Russie sous Vladimir Poutine.

Le gouvernement ukrainien attend que le Canada renouvelle publiquement son engagement, qui arrive à échéance fin mars, dans le cadre de la solidarité de l’Alliance atlantique avec la Russie dans un contexte de tensions croissantes.

Trudeau a évoqué mercredi les contributions canadiennes à l’OTAN sur son front oriental, qui font partie des efforts de l’alliance de 30 pays pour contrer le positionnement des troupes russes à la frontière européenne.

Le Canada commande le groupement tactique de l’OTAN en Lettonie, avec plus de 500 soldats, et dirige une mission d’entraînement des troupes en Ukraine – l’opération « Unify ».

« Nous sommes tous extrêmement préoccupés et unis en tant qu’alliés du monde entier pour appeler la Russie à la désescalade et indiquer qu’il y aura des conséquences importantes, sous forme de sanctions, si de nouvelles mesures agressives sont prises par la Russie », a déclaré M. Trudeau. Mercredi en conférence de presse.

Mardi, lors d’une conversation téléphonique avec M. Trudeau, le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a réitéré son appel à une prolongation de la contribution du Canada à la mission militaire dans son pays.

« Nous sommes fiers que le Canada dirige une mission de l’OTAN dans les États baltes en Lettonie », a déclaré Trudeau mercredi. Nous participons à l’opération Unify sur le terrain en Ukraine, en formant des soldats ukrainiens. Nous continuerons d’être là pour faire partie de nos alliés de l’OTAN avec nos amis de la région.  »

Trudeau a déclaré lors de son appel avec le président Zelenskyy avoir réitéré « le soutien et l’amitié de longue date du Canada pour l’Ukraine » et « condamné sans équivoque l’agression russe et la constitution de troupes » à ses portes.

Les pourparlers entre l’OTAN et les dirigeants russes pour tenter de sortir de l’impasse se sont terminés mercredi à Bruxelles. La Russie veut que l’OTAN rejette la demande de l’Ukraine de rejoindre l’alliance militaire – que l’OTAN arrête fondamentalement son « expansion vers l’Est ». L’OTAN et les Etats-Unis rejettent catégoriquement cette demande de Moscou.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré à l’issue de la réunion de mercredi que les deux parties fixeraient d’autres dates pour poursuivre les pourparlers, mais la voie à suivre ne serait pas facile compte tenu de la demande. De moscou.



canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.