Nouvelles du Canada

Taste of Edmonton, K-Days… la capitale renoue avec l’effervescence des festivals d’été


Taste of Edmonton se déroule du 21 au 31 juillet au Winston Churchill Square, au centre-ville. L’événement n’a pas pu se tenir en 2020 en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie. Il était de retour l’an dernier, mais avec un format plutôt sobre.

Les habitués étaient donc impatients de retrouver sa chaleur et son ambiance particulière, selon son directeur, Donovan Vienneau. Selon lui, la fréquentation de cette année a jusqu’ici été supérieure de 25 % à celle de la dernière édition.

On s’attendait à une plus grande affluence, car il fait beau et les gens ont vraiment envie de sortir de chez eux après tout ce qu’on a connu ces dernières années.il a dit.

Musique, nourriture et boisson

Les spectacles musicaux commencent tous les jours à partir de 17h30 et durent au-delà de 20h. A cet égard, le directeur du festival souligne la diversité de la programmation qui comprend des groupes de musique country, funk, rock, jazz, et R’n’B à rencontrer goûts différents. Il note que les différents groupes sont d’Edmonton et de sa région.

 » Nous invitons le public à continuer à venir en grand nombre et à en profiter. C’est en extérieur, c’est convivial et c’est gratuit ! »

Une citation de Donovan Vienneau, directeur de Taste of Edmonton

The Taste of Edmonton, c’est aussi de la nourriture. Différents kiosques proposent une cuisine japonaise, chinoise, indienne, ukrainienne et coréenne. D’autres proposent des boissons aux arômes et goûts variés.

L’achalandage est là d’après les témoignages recueillis sur place, notamment celui de Suzanne Brytan qui représente Yo Baba !, un kiosque aux spécialités ukrainiennes : Nous avons beaucoup plus de clients que l’an dernier, nos menus sont appréciés. Il fait beau, nous recevons un soutien incroyable des visiteurs et de l’organisation.

Yo Baba!, propose des plats ukrainiens.

Photo: Radio-Canada / Bassirou Bâ

Colin Hiu du kiosque à musique Boulangerie hongkongaise est satisfait du nombre de clients dont la plupart, dit-il, adorent une de ses crèmes.

Le directeur du festival, M. Vienneau, souligne qu’il y a 11 restaurateurs supplémentaires et trois nouveaux food trucks cette année.

Le kiosque du Village japonais au festival Taste of Edmonton.

Pour se restaurer, les visiteurs n’ont que l’embarras du choix.

Photo: Radio-Canada / Bassirou Bâ

Une scène francophone aux K-Days

Par ailleurs, le festival K-Days se déroule au parc des expositions Terres du Nord 22-31 juillet.

L’une des principales nouveautés est une scène francophone, pour le plus grand plaisir des Franco-Albertains, grâce à une entente de trois ans entre l’organisateur de l’événement, Explore Edmonton, et la Cité francophone.

Plusieurs artistes francophones s’y relaient tous les jours de 14 h à 20 h, dont Robert Walsh, le conteur Roger Dallaire et le violoniste Daniel Gervais.

Responsable culturel à la Cité francophone, Allen Jacobson se réjouit de cette scène francophone. Cela nous donne l’opportunité de partager notre programmation et nos artistesqui peuvent communier avec des foules joyeuses.

 » C’est une belle présence pour nous, c’est une promotion de la Cité francophone et de la culture francophone. »

Une citation de Allen Jacobson, responsable culturel

Les spectacles extérieurs sont gratuits, mais l’accès nécessite un billet en vente sur le site Internet de l’événement. Les K-Days n’ont pas pu se tenir en 2021 en raison de la pandémie.

canada-lapresse

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page