Skip to content
Tarrio et d’autres dirigeants des Proud Boys accusés de complot séditieux le 6 janvier

Ce sont les accusations les plus agressives portées par le ministère de la Justice contre les Proud Boys, et ce sont les premières allégations des procureurs selon lesquelles le groupe aurait tenté de s’opposer par la force au transfert de pouvoir présidentiel.

Tarrio et ses autres co-accusés avaient précédemment plaidé non coupables de la liste d’accusations précédente.

Ces développements surviennent après que Charles Donohoe, un fier garçon de Caroline du Nord, a plaidé coupable en avril et a accepté de coopérer à l’enquête. Il n’a pas été nommé dans l’acte d’accusation de lundi.
Le ministère de la Justice a intenté une autre affaire de complot séditieux contre les dirigeants des Oath Keepers, qui sont accusés d’avoir largement planifié et préparé la violence du 6 janvier.

Cette histoire est en rupture et sera mise à jour.


Cnn Eue En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.