Nouvelles du monde

Sydney McLaughlin bat son propre record du monde du 400 mètres haies


Elle a atteint un temps de 50,68 secondes, battant son précédent record de 51,41, qu’elle avait établi aux Championnats américains le mois dernier.

McLaughlin a dépassé ses concurrents pour prendre rapidement les devants, battant la coureuse néerlandaise Femke Bol et l’ancienne championne du monde Dalilah Muhammad, qui ont respectivement remporté l’argent et le bronze en 52,27 et 53,13.

La performance suprême de McLaughlin a marqué une série de courses record pour l’Américain au cours de la dernière année.

Elle a couru un étonnant 51,90 secondes au 400 m haies aux essais olympiques américains l’été dernier, selon le site Web de World Athletics.

McLaughlin a ensuite établi un autre record du monde et remporté l’or avec une course de 51,46 secondes aux Jeux olympiques de Tokyo 2020.

‘De plus en plus vite’

McLaughlin est devenue la première femme à terminer le 400 m haies en moins de 51 secondes.

« Le temps est absolument incroyable et le sport devient de plus en plus rapide », a-t-elle déclaré après la course, selon le site Internet de World Athletics. « Je cherche juste quelles barrières peuvent être brisées. Je ne fais que m’accélérer à partir d’ici.

« J’ai exécuté la course comme Bobby (Kersee, son entraîneur) le voulait. Je savais en rentrant à la maison que si je gardais juste ma cadence et que je restais sur le modèle de foulée, nous pourrions le faire et c’est arrivé.

« Le niveau du 400 m haies s’améliore certainement. Nous avons un groupe complet de filles qui sont prêtes à pousser leur corps au niveau supérieur et nous voyons les temps chuter », a ajouté McLaughlin.

Le médaillé de bronze olympique Bol a déclaré: « J’ai couru contre les meilleurs au monde, Sydney est tout simplement très fort.

« Elle était tellement devant à la fin, donc je doutais toujours si j’avais vraiment fait une bonne course parce que c’était très bien. Ensuite, j’ai vu le temps et je me suis dit, ‘Wow.’ C’est incroyable d’en faire partie et de terminer deuxième dans une telle course », a ajouté Bol.

Muhammad, qui a remporté l’argent dans la même épreuve à Tokyo 2020, a déclaré qu’elle avait des « émotions mitigées » à propos de sa performance.

« C’est formidable d’obtenir une médaille, mais j’ai participé à ces championnats avec la force d’avoir toujours obtenu une médaille à tous les championnats, malgré toutes les blessures. Mais en tant que compétiteur, vous en voulez toujours plus. »


Cnn Eue En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page