Nouvelles locales

Sur France Culture, « Lee Miller, une battante » aux multiples vies secrètes

Lorsque Lee Miller ferme la porte de ses souvenirs, après la Seconde Guerre mondiale, pour rejoindre son mari Roland Penrose et s’installer à Farley Farm House, dans l’est de l’Angleterre, elle a déjà vécu plusieurs vies, avec une intensité peu commune : mannequin, photographe et journaliste de guerre…

Pourtant, Antony Penrose, qui a grandi dans cette maison, n’en savait encore rien, avant de découvrir, en 1977, des milliers de photos et autres articles sur le conflit, soigneusement rangés dans des cartons dans le grenier de la maison familiale. Il n’en revient pas : cette mère mourante, qu’il savait déprimée, passionnée de cuisine et passablement alcoolique, dont l’affection ne lui a jamais été donnée, se révèle sous un tout autre jour.

Muse, muse, artiste, journaliste

Tout au long de ce long documentaire radio, Lee Miller se révèle être une personnalité éprise de liberté dont le destin extraordinaire doit aussi un peu au hasard. Sauvé d’un accident à New York par Condé Nast, créateur de vogue, elle devient sa muse. La jeune américaine est donc déjà quelqu’un avant de débarquer à Paris dans la vie de Man Ray, en 1929. Elle devient son élève, le grand artiste en tombe amoureux. Sinon comment?

Elle apprend la photographie et s’émancipe du maître comme de l’amant. Lee Miller passe en douceur du rôle de muse à celui d’artiste. L’aventure continue, des bras d’un milliardaire égyptien à ceux de Roland Penrose, peintre surréaliste. La guerre gagne l’Europe, elle la suit jusqu’à l’horreur de Dachau. Elle ne s’en remettra jamais, emmurée, après la guerre, dans le silence de la campagne anglaise. Il y a aussi des blessures profondes, nées du passé, quand ce viol à l’âge de 7 ans est évoqué. Encore un secret, lourd à porter.

La voix d’Antony Penrose ponctue le récit de ses multiples vies et brise l’omerta. Emotion et admiration transpirent de ses propos et résonnent comme un poignant hommage, lui qui a découvert sa mère, entièrement, si tard.

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page