Skip to content
Solutions vertes pour l’industrie

C’est dans un contexte national plus ambitieux qu’intervient cet appel à projets lancé par le Pôle, qui prétend soutenir actuellement 38 startups. Ph. DR

Jusqu’au 15 septembre, les TPE, PME et startups, qui proposent des solutions vertes pour l’industrie, peuvent postuler au Pôle Industriel des Services à l’Environnement, avec des sessions de formation et une prime d’excellence pour les trois premiers lauréats et un accompagnement sur mesure.

Sur le site « https://cisemaroc.org/green-idea-boost/ », les start-up, TPE et PME innovantes, d’au moins 3 à 4 salariés, déjà en activité, peuvent postuler pour bénéficier de la troisième édition du programme « Idea Boost », destiné aux responsables de solutions respectueuses de l’environnement au profit de la filière industrielle. La date limite de dépôt des candidatures est le 15 septembre. L’initiative revient au Pôle Industriel des Services à l’Environnement, association labellisée par le Ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie numérique en 2016 dans le cadre du programme d’accompagnement des clusters marocains. « Le but de l’association est de stimuler des projets collaboratifs innovants et d’être la référence en matière d’expertise dans le domaine de l’industrie verte et du secteur des services à l’environnement », a indiqué le Pôle sur son site Internet. Et d’innovation, le Maroc en aura besoin pour tenir ses engagements auprès des Nations unies pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. En juin dernier, le Royaume s’était fixé un objectif plus ambitieux que celui présenté à l’ONU en 2016. Ainsi, l’effort portera désormais sur la réduction de ces émissions de 45,5 % au lieu des 42 % annoncés juste avant. la COP 22 à Marrakech. Ce nouvel engagement prévoit que 18 % de ces réductions seront réalisées sans recours à la coopération internationale. Les secteurs de l’industrie, de l’énergie, de l’agriculture, des transports et de la construction sont concernés par cet effort d’atténuation. Le portefeuille se compose de 61 projets pour un coût total de 38,8 milliards de dollars. C’est donc dans un contexte national plus ambitieux que cet appel à projets pour les TPE, PME et startups est lancé par le Pôle composé de 34 membres et qui revendique aujourd’hui l’accompagnement de 38 startups. Ce dernier a également lancé le plan Tatwir dans le cadre du plan de relance industrielle 2021-2023, dont la décarbonation de l’industrie nationale est l’un des axes principaux. L’industrie minérale représente 91,6 % des émissions de CO2 de l’ensemble du secteur industriel, la métallurgie 4,5 % et les produits non énergétiques 3,6 %.



lematin

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.