Skip to content
Shapovalov travaille dur, mais gagne


Bien qu’il n’ait pas connu son meilleur match de sa carrière, Denis Shapovalov a trouvé le moyen de gagner pour se qualifier pour le deuxième tour de l’Open d’Australie hier soir.

• Lisez aussi : Pas de surprise pour Lapierre

• Lisez aussi : La Serbie fulmine contre l’expulsion « scandaleuse » de Djokovic d’Australie

• Lisez aussi : Australie : Novak Djokovic bientôt fixé sur sa possible expulsion

Le Canadien s’est imposé 7-6 (3), 6-4, 3-6 et 7-6 (3) face au Serbe Laslo Djere, 51e joueur mondial.

Shapovalov a pris une avance de 2-0 dans les manches. Après une première manche mouvementée, il retrouve ses repères dans la seconde.

On croyait qu’il était dérangé par une victoire après tout facile. Cependant, c’était mal connaître Djere. Le Serbe s’est accroché tout en profitant des nombreuses fautes directes de Shapovalov.

Dans la dernière manche, le gaucher a pris une avance de 5-2. En revanche, il a connu une baisse de vitesse pour laisser son adversaire gagner trois points de suite.

On sentait que le rythme glissait vers Djere à cause du jeu de Shapovalov qui n’était pas au point. Comme tous les joueurs, la 14e tête de série s’est regroupée et a trouvé le moyen de peaufiner ce premier triomphe de la semaine.

Ce n’était pas une grande performance de sa part. On peut s’attendre à ce qu’il apporte des corrections à l’entraînement et livre une meilleure performance lors de son deuxième duel, prévu mardi soir, heure de Montréal.

Nouvel entraîneur

Lors de cette rencontre, c’est Jamie Delgado, l’ancien entraîneur d’Andy Murray, qui a prodigué des conseils à Shapovalov.

Cette association est assez récente. Ils ne travailleront ensemble que quelques semaines.

Le Russe Mikhail Youzhny a été le mentor de Shapovalov au cours des deux dernières années.

Rouille au départ

Shapovalov n’a pas pris le départ qu’il souhaitait. Djere a brisé le service du Canadien lors du premier jeu du match.

Le Serbe a mis son adversaire dans une position délicate. Shapovalov a eu besoin de quelques jeux pour revenir dans le match. Tirant de l’arrière, le gaucher s’est mis en route.

Au dixième jeu, il a fait preuve de caractère en sauvant deux balles de set. Ce fut un point décisif. Dès lors, Shapovalov a trouvé sa touche pour mettre la main sur le premier set du bris d’égalité.

Félix Auger-Aliassime et Leylah Fernandez disputeront leur match de première ronde tard lundi soir, heure de Montréal. Quant à Rebecca Marino, son duel sera présenté tôt mardi matin.

VOIR ÉGALEMENT



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.