Politique

Sexualité et seniors vont de pair


Il n’y a pas d’âge pour une sexualité épanouie et assumée. Dans son livre La sexualité ne prend pas sa retraite ! Redécouvrez votre corps pour mieux le vivre, publié aux éditions In Press, Sébastien Landry s’attaque aux tabous autour du désir après 50, 60, 70, 80 et plus…

Des relations sexuelles épanouissantes libèrent des hormones dites de bien-être chez l’individu. Ils procurent une relaxation musculaire suivie d’une sensation de relaxation. Ils améliorent la qualité du sommeil, par exemple. Le sexe est une pulsion de vie.

Sous forme de questions-réponses, Sébastien Landry répond à toutes vos questions dans ce livre. Il propose des conseils et des solutions, issus de sa pratique de soignant, pour retrouver une sexualité épanouie ! Même après 65 ans.

A 60, 70, voire 80 ans, de plus en plus de seniors souhaitent une nouvelle vie amoureuse. Ils revoient des ex, s’inscrivent sur Internet pour rencontrer quelqu’un ou un partenaire rapidement, car le temps presse.

Alors que notre société est conditionnée par l’idée de performance sexuelle l’auteur conseille de « briser les stéréotypes car, quand on vieillit, les capacités sexuelles diminuent. Et puis, place à l’imagination.

Entretenir une sexualité est aussi un moyen de rester en vie, certains établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) adaptent leurs pratiques pour permettre à leurs résidents de conserver une sphère intime et affective.

Vu des bords de l’Elorn, dans le Finistère.

Étiquette de la fierté grise



francetvinfo

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page