Skip to content
Séoul : la Corée du Nord tire un projectile lors du 4e lancement ce mois-ci

Le lancement est intervenu après que le Nord a effectué une paire d’essais en vol d’un prétendu missile hypersonique les 5 et 11 janvier et a également testé des missiles balistiques depuis un train vendredi en représailles apparentes contre de nouvelles sanctions imposées par l’administration Biden la semaine dernière. pour ses lancements d’essai continus.

La Corée du Nord a intensifié ces derniers mois les tests de nouveaux missiles conçus pour submerger les défenses antimissiles dans la région.

Certains experts affirment que le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un revient à une technique éprouvée consistant à faire pression sur les États-Unis et ses voisins régionaux avec des lancements de missiles et des menaces scandaleuses avant de proposer des négociations destinées à obtenir des concessions.

Une poussée diplomatique dirigée par les États-Unis visant à convaincre la Corée du Nord d’abandonner son programme d’armes nucléaires s’est effondrée en 2019 après que l’administration Trump a rejeté les demandes du Nord d’un allégement majeur des sanctions en échange d’une cession partielle de ses capacités nucléaires.

Kim s’est depuis engagé à étendre davantage un arsenal nucléaire qu’il considère clairement comme sa meilleure garantie de survie, malgré les revers majeurs de l’économie du pays en raison des fermetures de frontières liées à la pandémie et des sanctions persistantes imposées par les États-Unis.

Son gouvernement a jusqu’à présent rejeté l’appel de l’administration Biden à reprendre le dialogue sans conditions préalables, affirmant que Washington devait d’abord abandonner sa « politique hostile », un terme que Pyongyang utilise principalement pour décrire les sanctions et les exercices militaires combinés américano-coréens.


Politico En2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.