Divertissement

Selma Blair veut une apparition dans « Legally Blonde 3 »


Sorti en 2001, l’original « Legally Blonde » mettait en vedette Reece Witherspoon dans le rôle d’Elle Woods, présidente d’une sororité californienne devenue étudiante en droit à Harvard. La suite de 2003 « Legally Blonde 2: Red, White & Blonde » s’est terminée avec Elle jetant son dévolu sur la Maison Blanche.
Blair, qui a joué Vivian Kensington – la rivale romantique d’Elle devenue amie – dans la comédie classique, a parlé de reprendre son rôle lors d’une récente apparition sur le podcast d’Evan Ross Katz, « Shut Up Evan ».

« J’espère, j’espère que cet héritage pourra continuer, parce que c’était … Parlez des bonnes choses de la vie. Ce film est l’une des bonnes choses de la vie. C’est un moment fort. J’ai vraiment l’impression: » Ouais, ma nécrologie va bien paraître.' » Blair, qui est également connue pour son travail dans des films comme « Cruel Intentions » et « Hellboy », a déclaré.

Witherspoon a initialement annoncé que le troisième volet de la franchise était en préparation en 2018, tweetant un clip d’elle-même dans le bikini rose de la marque du personnage, flottant sur un matelas gonflable dans une piscine. La légende disait simplement : « C’est vrai… #LegallyBlonde3. »

Mindy Kaling, qui écrit le scénario avec l’ancien de « Parks and Recreation » Dan Goor, a déclaré à AUJOURD’HUI le mois dernier que la suite à venir se concentrera sur un Woods optimiste et amoureux du rose de nos jours.
Selma Blair dit que l'humour l'aide à faire face aux problèmes de santé

Initialement prévu pour une sortie en mai 2022, le film a maintenant été retardé indéfiniment.

Revisiter Vivian serait une énorme victoire pour Blair, qui est devenu un défenseur de l’augmentation de la visibilité des personnes handicapées à Hollywood depuis qu’il a reçu un diagnostic de sclérose en plaques en 2018. La maladie affecte le cerveau et la moelle épinière et entraîne des problèmes de vision, de bras. ou le mouvement des jambes, la sensation ou l’équilibre.
« Il y a un mouvement en cours et l’industrie du divertissement doit faire partie de ce changement culturel », a-t-elle écrit dans une chronique pour Variety, publiée mardi. « Tout le monde bénéficie de l’accessibilité car elle ouvre le travail à un public plus large et plus diversifié. »

Entertainment

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page