Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

Seine Maritime. Un homme soupçonné de meurtre avec actes de barbarie mis en examen

Un homme de 31 ans, soupçonné du meurtre brutal d’un garçon de 25 ans porté disparu depuis fin septembre, a été mis en examen samedi pour « actes de torture et de barbarie » et « meurtre » et placé en détention provisoire, a précisé le parquet d’Evry.

Une femme soupçonnée d’être sa complice a également été mise en examen pour les mêmes chefs et incarcérée, a indiqué le parquet.

Le suspect a été interpellé lundi près de Rouen où le corps de sa victime a été découvert, a-t-on appris de source proche du dossier.

La victime, Marwane Souidi, habitant à Lagny-le-Sec (Oise), n’avait plus de nouvelles de sa famille depuis le 21 septembre, après une soirée passée chez un de ses amis à Arpajon (Essonne).

soirées rave

La famille avait déclaré sa disparition dans l’Oise avant que le parquet d’Evry ne soit saisi et ouvre une information judiciaire pour séquestration et séquestration.

L’enquête est alors confiée à la PJ d’Evry où un groupe de 8 enquêteurs se met au travail. Un groupe très soudé, « à l’ancienne, avec une vraie culture du crime » et à la fois « une grande réactivité » et l’utilisation de toutes les techniques, l’écoute notamment, pour retrouver des traces du jeune homme, a souligné la source proche du enquête.

« C’est sur un tout petit signal qu’ils ont pu retracer le suspect qui était devenu vert près de Rouen », a-t-elle expliqué. Immédiatement, ils se précipitent près de Rouen pour le défier.

L’histoire sordide se déroule dans un environnement de soirées Rave où les drogues de synthèse circulent le soir. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime était la victime du suspect, dépeint comme pouvant devenir très vite ultra violent.

Battu par son bourreau, Marwane Souidi est mort par strangulation comme le révèle l’autopsie de son corps.

Corps dans un coffre en plastique

Pendant deux mois, le suspect déplacera le corps, de sa voiture vers une cave, jusqu’aux fosses des ascenseurs. C’est également dans une fosse d’ascenseur que les enquêteurs ont découvert jeudi près de Rouen son corps enfermé dans une malle en plastique.

La police technique et scientifique a projeté un total de cinq scènes. « Des heures et des heures d’engagement de leur part », a salué la source proche du dossier.

Dans cette affaire, plus d’une demi-douzaine de personnes ont été arrêtées, en plus du suspect principal et de son compagnon.

La famille de Marwane Souidi avait multiplié les appels à témoignage sur les réseaux sociaux.

Samedi, elle a posté un message sur Twitter pour annoncer la découverte du corps du jeune homme.

Une source proche du dossier a souligné l’importance de l’implication depuis des jours et des jours des enquêteurs de la Police Judiciaire pour résoudre une telle affaire, s’alarmant de la réforme en préparation de la PJ qui mettrait mal, selon elle, un tel engagement .

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page