Skip to content
Scène Son dernier Molière… |  Humanité


C’était en 2017, au Théâtre de la Porte Saint-Martin. Michel Bouquet retrouve Molière, son auteur préféré, dans un Tartuffe mis en scène par Michel Fau, son ancien élève au Conservatoire. L’ambiance est étrange. Dans le hall du théâtre, on entend bruir « Oh ! et « Ah! ». Michel Bouquet a alors 92 ans et chacun sait que ce sera probablement la dernière fois qu’il montera sur scène. Lorsque Bouquet apparaît, les yeux fortement maquillés, c’est le silence. Silhouette fragile, voix sombre et rocailleuse – il faut parfois écouter attentivement – ​​il bouge prudemment, doucement. Autour, ses partenaires n’ont d’yeux que pour lui. Et c’est beau à voir. Bouquet est fragile, mais il est là, et il y a quelque chose de fort et de beau dans sa présence. A la fin du morceau, les applaudissements éclatent, enthousiastes, généreux. Une énorme déclaration d’amour pour un immense acteur qui a porté le drame au sommet.

New Grb1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.