Nouvelles locales

« Sa maturité m’a frappé » | Le Journal de Montréal


Plus d’un an après avoir été sélectionné en première ronde par les Canadiens, Logan Mailloux a donné ses premiers coups de patin officiels au sein de l’organisation lundi. Cependant, puisqu’il se remet d’une blessure à l’épaule, le défenseur s’est élancé sur la glace du Complexe sportif de Brossard avant le reste du groupe.

• Lisez aussi : Juraj Slafkovsky : « Je veux tout détruire ici »

• Lisez aussi : Un environnement familier

Quiconque a suivi les activités du Tricolore au cours des 12 derniers mois connaît la tempête au centre de laquelle l’Ontarien de 19 ans a été mêlé en partageant des photos explicites d’une jeune femme avec qui il avait eu une relation sexuelle.

Traduit devant la justice suédoise, Mailloux avait demandé qu’aucune équipe ne le reprenne lors des enchères de 2021. L’ancienne administration du CH avait ignoré cette demande et l’avait tout de même repêché, créant un véritable scandale. .

Face au tollé, le Canadien s’est engagé à aider Mailloux pour s’assurer qu’il comprenait les conséquences de son geste.

Au cours de la saison, alors qu’il était dans l’entourage des London Knights de la Ligue junior de l’Ontario, le garde a suivi une thérapie et un plan avec un conseiller en développement scolaire et personnel.

L’organisation montréalaise est allée encore plus loin en tenant un séminaire avec tous les espoirs présents à son camp de développement.

Du chemin parcouru

Grâce au groupe Respect, les jeunes hommes ont reçu une formation sur le consentement, l’intimidation, l’abus, le harcèlement, la discrimination et le respect.

Sheldon Kennedy, fondateur de l’entreprise et lui-même victime d’abus sexuels dans les rangs subalternes, ainsi que Bruno Gervais étaient les conférenciers du groupe qui réalise ce type de rencontres dans tous les lieux de travail et écoles.

Sans que cela soit l’objectif précis de leur présence au complexe sportif de Brossard, les deux anciens joueurs de la LNH se sont entretenus avec Mailloux. Gervais est très surpris du développement du jeune homme.

« Cela m’a renversé à quel point il est mauvais fondé. C’est encore un sujet sensible, mais il en parle. Et le travail qui vient de lui et le travail qu’il est prêt à faire, c’est impressionnant », a lancé l’ancien arrière des Islanders de New York.

« Juste en discutant avec lui, vous voyez le chemin qu’il a parcouru. Sa maturité m’a frappé », a-t-il ajouté.

L’heure de la rédemption

Évidemment, il y aura toujours quelque chose à remettre sur la table l’erreur que Mailloux a commise lorsqu’il jouait pour une équipe suédoise.

« Il n’y a pas beaucoup de gens sur cette planète qui n’ont pas fait d’erreur », a déclaré Gervais.

Mérite-t-il la rédemption ? demanda un collègue.

« A mes yeux, oui, » répondit-il. On a vite envie de jeter ces gens dans l’oubli. Si vous voulez vous éduquer, vous devez être capable de voir la personne qui a commis l’erreur faire le travail et apprendre afin que vous puissiez avoir un impact positif. »

« Il ne s’agit pas d’excuser le geste, au contraire. Mais ensuite, nous pourrons avancer », a-t-il poursuivi.

Gervais salue la volonté de Mailloux de transformer un événement négatif en situation positive.

« C’est peut-être lui qui, à un moment donné, va saisir un autre jeune par l’épaule et le ramener avant qu’il ne soit trop tard. »

« Je lui souhaite une longue carrière. »

Pezzetta et Schueneman restent

De plus, l’attaquant Michael Pezzetta et le défenseur Corey Schueneman se sont mis d’accord sur les termes d’un nouveau contrat avec le CH.

Le premier a signé un contrat à sens unique d’un an qui lui rapportera 750 000 $. Le second a également apposé sa signature au bas d’un pacte d’un an. Cependant, dans son cas, il s’agit d’un accord en deux parties.

De plus, le Tricolore avait jusqu’à 17 h lundi soir pour soumettre des offres qualificatives aux joueurs sur le point de devenir agents libres avec compensation. Le directeur général Kent Hughes a joué avec Kirby Dach, Samuel Montembeault, Cayden Primeau, Joel Teasdale et Nate Schnarr.

Cela signifie donc que Rem Pitlick, Kale Clague et Josh Brook seront diffusés gratuitement mercredi.



journaldemontreal

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page