Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Nouvelles locales

rendez-nous les objets volés !

Quelque 2 000 trésors de l’histoire mondiale dérobés : le British Museum a révélé l’été dernier ces vols qui se sont étalés sur une longue période. Le musée décide de rendre publiques les photos des objets volés.

Sur le site du British Museum, une page intitulée « Récupération des objets disparus ». Vous pourrez y voir des pierres précieuses et des bijoux. Bagues, bracelets, boucles d’oreilles qui datent de l’Antiquité. Entre le XVe et le XIe siècle avant JC, précisent les experts, qui ajoutent que la grande majorité de ces objets proviennent de Grèce et de Rome.

Le musée ne publie pas ces photos et tous ces détails par joie, il l’aurait fait sans cette publicité. S’il le fait, c’est qu’il espère retrouver certains joyaux, grâce à cet appel à la conscience des « propriétaires ». Des personnes trompées par des voleurs ou des receleurs, qui ignorent l’origine de ces pièces uniques. C’est aussi l’occasion d’alerter les témoins qui auraient pu voir ces reliques volées et qui, aujourd’hui, pourraient contacter directement le British Museum. Il existe même une adresse email dédiée : recovery@britishmuseum.org

A ce jour, une soixantaine d’objets ont été restitués et selon le musée, 300 ont été identifiés et seront rapidement récupérés.

Scandale au coeur de l’été

Ces vols, qui ont duré des mois, voire des années, ébranlent l’institution depuis leur révélation cet été. Au point de provoquer la démission du directeur et le retrait de son adjoint. Il faut dire que des vols leur avaient été signalés dès 2021. C’est un antiquaire qui a tiré la sonnette d’alarme en apercevant des objets sur des sites de vente en ligne comme Ebay. Mais lorsqu’il a prévenu les responsables du musée, ceux-ci n’ont pas pris les mesures nécessaires.

Le scandale a finalement éclaté il y a un mois et demi. Un employé du musée est rapidement licencié. Tout le monde pense que c’est le voleur, mais il se défend et n’est pas arrêté. Depuis, l’enquête est menée dans la plus totale discrétion. C’est un sujet sensible : le British Museum est un emblème national, même s’il est régulièrement accusé par les pays étrangers de détenir des biens volés, spoliés notamment au cours de l’histoire coloniale du Royaume-Uni.

La Grèce a également profité de cette affaire pour réitérer sa demande de récupération des sculptures du Parthénon, estimant que le musée londonien n’assure pas suffisamment la sécurité des œuvres.

Grb2

Jewel Beaujolie

I am a fashion designer in the past and I currently write in the fields of fashion, cosmetics, body care and women in general. I am interested in family matters and everything related to maternal, child and family health.
Bouton retour en haut de la page