Nouvelles localesPolitique

remplacé par internet, La Poste défend son choix


TIMBRE ROUGE. La Poste a annoncé la suppression prochaine du timbre rouge, remplacé par un service via internet. Critiqué, La Poste se défend.

[Mise à jour le 21 juillet à 14h04] La décision a suscité quelques critiques. Ce jeudi 21 juillet 2022, La Poste a annoncé qu’elle mettrait fin au timbre rouge, le timbre qui permettait d’envoyer une lettre prioritaire pour qu’elle arrive dans la boîte du destinataire le lendemain. Un service de moins en moins utilisé par les Français qui privilégient le numérique, coûtant cher à l’entreprise et avec une charge écologique conséquente, que le service de distribution du courrier a donc décidé d’arrêter. Exit donc cette possibilité historique, remplacée par un service alliant digital et papier (lire ci-dessous).

Un choix fait par La Poste qui a fait l’objet de plusieurs remarques négatives, certains estimant que ce nouveau dispositif exclura ceux ayant des difficultés avec le numérique. Mais La Poste s’en défend : « pour les clients éloignés du numérique, il sera possible d’envoyer une e-Lettre rouge depuis un bureau de poste, sur un automate ou avec l’aide d’un conseiller équipé de son Smartéo. De plus, le dispositif « lettre verte » est toujours maintenu en l’état, permettant d’envoyer du courrier sous trois jours.

Les réserves sur ce nouveau système concernent également la confidentialité des documents. Parce que ceux envoyés via la nouvelle e-Lettre rouge doivent être imprimés par La Poste, des interrogations se sont posées sur la garantie que le courrier ne soit pas lu par le facteur chargé de l’imprimer. A peine annoncée, la suppression du cachet rouge fait l’objet de quelques critiques. Mais La Poste justifie sa décision, estimant que la fiabilité de l’envoi prime désormais sur la rapidité d’arrivée : « si les envois urgents diminuent, le courrier d’usage courant, le courrier à valeur légale et l’envoi de petites marchandises restent importants pour la société française . Les attentes exprimées par les 22 000 clients professionnels et particuliers consultés par La Poste portent sur la fiabilité de la livraison, les services de suivi du courrier et la prise en compte de l’impact environnemental. Et de reconnaître que « l’usage de la Lettre rouge tend à disparaître ».

Pourquoi le tampon rouge est-il supprimé ?

Le cachet rouge historique de La Poste va bel et bien être supprimé a annoncé l’entreprise, qui a permis d’envoyer un courrier prioritaire qui a ensuite été distribué dans les 24 heures à son destinataire, en France métropolitaine. Mais comme pour tous les services postaux liés à l’envoi de courrier, son utilisation a fortement chuté ces dernières années. La Poste a donc choisi de mettre fin à ce service tel quel et de le remplacer par un nouveau produit mêlant livraison numérique et papier. Il sera disponible à partir du 1er janvier 2023.

Le cachet rouge sera donc levé, principalement en raison d’un changement dans les habitudes de communication et de transmission de documents, l’immédiateté d’Internet ayant révolutionné les échanges entre les personnes. « L’usage de la Lettre Rouge tend à disparaître ; les ménages envoyaient 45 Lettres Prioritaires par an en 2010, seulement 5 en 2021. Les moyens numériques, emails, SMS etc. ont été largement adoptés pour les envois urgents », est-il expliqué dans un communiqué de presse. Libération.

Si le cachet rouge est aussi supprimé dans sa forme actuelle, c’est aussi pour des enjeux écologiques assure La Poste. Selon ses chiffres, passer à une e-Lettre rouge (et allonger le délai d’acheminement des lettres vertes à trois jours au lieu de deux) réduira ses émissions de CO2 de 25%,

Par quoi le tampon rouge sera-t-il remplacé ?

Le cachet rouge, s’il disparaîtra sous sa forme actuelle, sera remplacé par un nouveau type de lettre : la « e-Lettre rouge ». Il s’agit d’un produit qui peut répondre à des besoins spécifiques pour les envois urgents, comme les annulations. Ainsi, la démarche sera à la fois numérique et à la fois papier : vous devrez envoyer votre courrier sur le site de La Poste, avant 20h, qui sera ensuite imprimé par un centre La Poste situé à proximité du destinataire et distribué le lendemain. . Une offre qui sera proposée à 1,49€ contre 1,43 € pour la lettre rouge actuelle.



GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page