Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.
Politique

Regardez Wontumi arriver à Manhyia pour affronter les chefs Ashanti

lire la vidéoLe président Wontumi arrivant au palais Manyhia

Le président régional Ashanti du Nouveau Parti patriotique (NPP) au pouvoir, Bernard Antwi Boasiako, alias président Wontumi, est arrivé au palais Manhyia pour affronter les chefs du conseil traditionnel Asanteman.

Les chefs ont convoqué l’homme politique pour avoir, semble-t-il, tenu des propos désobligeants à l’encontre de l’Asantehene, Otumfuo Osei Tutu II.

Les photos du président régional d’Ashanti allongé sur un lit de malade dans un établissement de santé sont devenues virales après que la direction du parti dirigée par son secrétaire général, Justin Frimpong Kodua, a informé les chefs la semaine dernière que Wontumi ne pouvait pas honorer leur convocation parce qu’il était malade. .

Il lui a ensuite été ordonné de rencontrer les chefs du Conseil traditionnel Asanteman le lundi 29 janvier 2024, après avoir omis d’honorer la convocation précédente.

Avant la séance, une vidéo partagée par Starr FM, basée à Accra, sur X montrait un Wontumi fort et en bonne santé arrivant au Palais Manhyia.

On pouvait voir Wontumi s’incliner pour saluer certains des chefs et serrer la main de certains d’entre eux.

Le président du NPP régional d’Ashanti était accompagné de personnalités du NPP, notamment le président national du parti, Stephen Ntim ; le secrétaire général, Justin Frimpong Kodua, le ministre des affaires parlementaires, Osei Kyei-Mensah-Bonsu.

Plus tôt, des informations avaient indiqué que le Conseil traditionnel de Kumasi était sur le point de se prononcer sur l’affaire dont il était saisi. Selon un rapport de myjoyonline.com, les membres du conseil avaient été convoqués à une réunion cruciale sur la question.

Le rapport ajoute que cette réunion vise à déterminer les mesures à prendre concernant l’affaire Wontumi dont elle est saisie.

Il faut préciser que même si Wontumi aurait été malade et pour cette raison il ne pourrait pas se rendre au meeting, il a été repéré le samedi 27 janvier 2024, dans la circonscription de Bantama, lors du siège du Nouveau Parti Patriotique. primaires parlementaires.

Là, il a déclaré à certains journalistes qu’il était en bonne santé.

Arrière-plan

Le président Wontumi a été déclaré recherché par la deuxième plus haute instance décisionnelle du royaume Asante, dont les membres sont limités aux chefs traditionnels, après avoir tenu des propos qui ont ébranlé leurs plumes.

On se souviendra que lors de la sélection des candidats parlementaires dans la région Ashanti, Wontumi aurait eu une altercation avec le Kokosohene, Nana Kwaku Dua, au cours de laquelle il aurait fait des commentaires considérés comme contestant l’autorité de l’Asantehene.

Avec Maurice Ampaw, un avocat privé, qui a également tenu des propos similaires sur Wontumi Radio, les deux hommes devaient comparaître devant le Conseil traditionnel de Kumasi le lundi 29 janvier 2024.

Maurice Ampaw, qui devait comparaître avec lui, a cependant indiqué qu’il n’était pas prêt à comparaître devant le Conseil.

Regardez son arrivée ci-dessous :

BAI/BB

Eleon Lass

Eleanor - 28 years I have 5 years experience in journalism, and I care about news, celebrity news, technical news, as well as fashion, and was published in many international electronic magazines, and I live in Paris - France, and you can write to me: eleanor@newstoday.fr
Bouton retour en haut de la page