Nouvelles sportives

Qui s’est qualifié pour la Coupe du monde de rugby 2023


Les Tonga se sont qualifiées pour la Coupe du monde de rugby de l’année prochaine en France après une victoire 44-22 contre Hong Kong en finale d’un tournoi de qualification Asie-Pacifique.

Les Tonga menaient 20-8 à la mi-temps après que Sonatane Takulua ait marqué deux essais et ajouté un troisième en seconde période au Sunshine Coast Stadium.

Les Tonga joueront dans la poule B en France avec l’Afrique du Sud, championne en titre, l’Irlande, classée n°1, l’Ecosse et la Roumanie.

Hong Kong peut encore se qualifier pour la France via un tournoi de la deuxième chance à Dubaï en novembre.

Un tournoi à quatre équipes impliquant également les États-Unis, le Kenya et le Portugal déterminera la 20e équipe, le vainqueur rejoignant la poule C avec l’Australie, le Pays de Galles, la Géorgie et les Fidji.

ÉQUIPES QUALIFIÉES POUR LA COUPE DU MONDE DE RUGBY 2023

Poule A : Nouvelle-Zélande, France, Italie, Uruguay, Namibie

Poule B : Afrique du Sud, Irlande, Ecosse, Roumanie, Tonga

Poule C : Pays de Galles, Australie, Fidji, Géorgie, vainqueur du repêchage

Poule D : Angleterre, Japon, Argentine, Samoa, Chili

Les Boks ramènent des vétérans

L’Afrique du Sud a rappelé le duo expérimenté Duane Vermeulen et Frans Steyn dans son équipe pour le match à domicile du championnat de rugby, mais sera privé de l’ailier blessé Cheslin Kolbe.

Le numéro 8 Vermeulen (genou) et l’arrière utilitaire Steyn (ischio-jambiers), qui ont tous deux remporté la Coupe du monde avec les Springboks en 2019, se sont remis de blessures qui les ont empêchés de remporter la série à domicile 2-1 contre le Pays de Galles ce mois-ci.

« Duane et Frans sont tous les deux des joueurs très expérimentés et ils ont chacun des traits précieux qu’ils apportent sur le terrain de jeu, nous sommes donc ravis de les accueillir dans le giron », a déclaré l’entraîneur de Bok Jacques Nienaber dans un communiqué de presse de South African Rugby.

« Cela offrira aux entraîneurs et au personnel médical une bonne occasion de déterminer où ils en sont en termes de rugby. »

L’arrière Aphelele Fassi et l’attaquant lâche Marcell Coetzee ont été libérés de l’équipe, tandis que Kolbe se remet de la mâchoire cassée qu’il a subie contre le Pays de Galles et sera à nouveau disponible pour la sélection en septembre.

Les Boks disputent des tests consécutifs contre la Nouvelle-Zélande à Nelspruit le 6 août et à Johannesburg une semaine plus tard, avant de se rendre en Australie pour deux matches.

Équipe d’Afrique du Sud

Accessoires : Thomas du Toit, Steven Kitshoff, Vincent Koch, Frans Malherbe, Ntuthuko Mchunu, Ox Nche, Trevor Nyakane Hookers : Joseph Dweba, Malcolm Marx, Bongi Mbonambi. Cadenas : Lood de Jager, Eben Etzebeth, Salmaan Moerat, Ruan Nortje, Marvin Orie. Attaquants lâches : Pieter-Steph du Toit, Siya Kolisi, Elrigh Louw, Evan Roos, Kwagga Smith, Jasper Wiese, Duane Vermeulen. Attaquants utilitaires : Rynhardt Elstadt, Deon Fourie, Franco Mostert Demi de mêlée : Faf de Klerk, Jaden Hendrikse, Herschel Jantjies, Grant Williams. Volants : Elton Jantjies, Handre Pollard. Milieux de terrain : Lukhanyo Am, Damian de Allende, Andre Esterhuizen, Jesse Kriel Arrières extérieurs : Warrick Gelant, Willie le Roux, Makazole Mapimpi. Arrières utilitaires : Kurt-Lee Arendse, Frans Steyn, Damian Willemse.

« Il y a toujours de la pression »

L’ancien entraîneur des All Blacks, Laurie Mains, pense que les médias sociaux ont ajouté à la détresse du travail, mais pense que Ian Foster peut changer les choses après une série choquante de quatre défaites en cinq matchs.

« Il y a toujours de la pression sur un entraîneur des All Blacks », a déclaré Mains à Stuff.

« La famille du rugby en Nouvelle-Zélande ne veut pas que les All Blacks perdent et ils pensent qu’il est possible qu’ils puissent continuer à gagner. Mais ce n’est tout simplement pas possible.

« Je pense que Ian subit plus de pression qu’un entraîneur des All Blacks auparavant, car les médias scrutent plus intensément qu’auparavant et les réseaux sociaux sont beaucoup plus actifs. Donc, ces choses créent de la pression.

« Pour être honnête, j’ai beaucoup de sympathie pour Ian. Il est entré dans ce travail en voulant faire de son mieux et les choses n’ont pas tout à fait fonctionné pour lui.

« Le commentaire que je ferais, et cela pourrait être déterminé de deux manières différentes, c’est que si vous continuez à faire la même chose, vous ne pouvez pas vous attendre à changer les résultats.

« Nous avons entendu il y a quelques années que les All Blacks avaient ce nouveau plan de match et avec Ian étant l’entraîneur des arrières à l’époque, il aurait fait partie intégrante de cela.

« Mais nous n’avons vraiment vu aucun changement, à part l’abandon de Ben Smith et Beauden Barrett en tant qu’arrière et je ne pense pas que cela ait fait une différence significative. »

Les All Blacks ont apporté peu de changements à l’équipe pour le match d’ouverture du championnat de rugby contre l’Afrique du Sud, avec le pilier Ethan de Groot et l’attaquant lâche Shannon Frizell qui ont été rappelés à la place de Karl Tu’inukuafe et Pita Gus Sowakula.

Mains a déclaré que le groupe de jeu n’était pas le problème.

«Nous sommes très forts avec nos ressources en joueurs, en particulier nos arrières. Mais ils ont l’air très décousus », a déclaré Mains.

« Les Irlandais l’ont révélé et les Français l’ont fait il y a un an.

«Cela se produit pour plusieurs raisons. Je ne pense pas que ce soit la capacité de nos joueurs, c’est juste qu’ils ne sont pas à leur meilleur.

« La raison de cela, qui est la responsabilité des entraîneurs, est qu’ils doivent proposer un plan de match qui convient au groupe de joueurs impliqués.

« Ensuite, c’est son travail de s’assurer que chaque joueur de l’équipe comprend le plan de match et son rôle pour le faire fonctionner. »

Mains a déclaré qu’il était possible pour Foster de déclencher un changement.

«Ils doivent trouver des idées et analyser ce qui ne va pas et ce qui se passe dans le rugby aujourd’hui, où se trouvent les zones défensives fortes. Ensuite, développez un plan pour surmonter cela », a-t-il déclaré.

« Pour être honnête, ce n’est pas si difficile à faire. Earle Kirton (ancien sélectionneur et entraîneur adjoint des All Blacks) et moi avons dû le faire pour la Coupe du monde 1995, car nous pensions que les autres équipes du monde avaient rattrapé le rugby All Black.

Jeune arbitre pour le test AB

L’arbitre géorgien Nika Amashukeli sera aux commandes lorsque les All Blacks accueilleront l’Argentine lors d’un match de championnat de rugby à Christchurch le mois prochain et il pourrait être plus jeune que les deux capitaines.

Amashukeli a 27 ans. Le capitaine actuel de l’AB est Sam Cane, 30 ans, tandis que Julian Montoya et Pablo Matera, qui ont récemment dirigé les Pumas, ont 28 ans.



Sports Grp2

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page