qui est le juge Merchan avec qui l’ex-président dit avoir un « vrai problème »

Procès Trump : qui est le juge Merchan avec lequel l'ex-président dit avoir un « vrai problème » (Photo de Donald Trump prise au tribunal de New York le 25 mars 2024)
PISCINE/Getty Images via AFP Procès Trump : qui est le juge Merchan avec lequel l’ex-président dit avoir un « vrai problème » (Photo de Donald Trump prise au tribunal de New York le 25 mars 2024)

PISCINE/Getty Images via AFP

Procès Trump : qui est le juge Merchan avec lequel l’ex-président dit avoir un « vrai problème » (Photo de Donald Trump prise au tribunal de New York le 25 mars 2024)

ÉTATS-UNIS – Il a un « vrai problème » avec lui. Alors que le procès de Donald Trump lié à l’affaire Stormy Daniels a débuté lundi 15 avril, devant un tribunal de Manhattan à New York, l’ancien président a revendiqué dans la soirée un différend avec Juan Merchan, le juge qui préside les audiences. Il assure qu’il n’aura pas « droit à un procès équitable ».

Il faut dire que les deux hommes ont une histoire. Avant cette affaire très médiatisée, le juge Juan Manuel Merchan a présidé le procès pour fraude fiscale de 2022 qui a conduit à la condamnation du directeur financier de la Trump Organization, Allen Weisselberg. Il a également été juge dans l’affaire de fraude et de blanchiment d’argent contre l’ancien conseiller de la Maison Blanche, Steve Bannon.

Le mois dernier, sur sa plateforme Truth Social, le candidat à la Maison Blanche a décrit Juan Merchan comme un « Hater certifié de Trump »alors qu’il a refusé de reporter davantage la date du procès. L’année dernière, le juge a également rejeté une demande de Donald Trump lui demandant de se récuser de l’affaire en raison du travail de sa fille avec le camp démocrate. Le Comité d’éthique de l’État de New York a conclu que son impartialité ne pouvait pas « raisonnablement être remise en cause sur le simple fondement des activités professionnelles ou politiques de ses proches ». Une décision contestée par l’ex-président.

Un juge  » dur  » mais «  juste »

Le juge Juan Merchan est un juriste chevronné qui a la réputation d’être « dur  » mais  » juste « , quelle que soit la personne qu’il doit juger, souligne CNN, citant des observateurs. Certains avocats qui ont comparu devant lui parlent d’un magistrat qui  » ne peut pas tolérer les perturbations ou les retards » et « garder le contrôle de votre salle d’audience » quelle que soit la médiatisation de l’affaire.

Jane Rosenberg / REUTERS Juan Merchan photographié ici lors d’une audience qu’il a présidée le 25 mars est le juge du procès historique de Donald Trump.

Jane Rosenberg / REUTERS

Juan Merchan photographié ici lors d’une audience qu’il a présidée le 25 mars est le juge du procès historique de Donald Trump.

« Merchan ne laisse pas les procureurs ou les accusés créer des problèmes dans sa salle d’audience. Il ne permet pas qu’un cirque médiatique ou tout autre type de cirque se produise. » a expliqué un analyste juridique à CNN.  » Je ne pense pas que le fait que Donald Trump l’attaque et le menace soit de très bon augure pour lui dans la salle d’audience. »a-t-elle souligné.

Quand Trump s’en prend à la fille Merchan

« C’est un juriste sérieux, intelligent et d’humeur égale  » L’avocat de la défense de Manhattan, Ron Kuby, a déclaré à NBC News. « Il ne fait pas partie de ces juges qui crient après les avocats et qu’on appelle des juges pragmatiques. Mais il contrôle toujours la salle d’audience. »

Et il essaie également d’exercer un contrôle en dehors du tribunal. C’est notamment en raison de la propension de Trump à critiquer voire insulter sur les réseaux sociaux quiconque pourrait lui nuire lors du procès, que Juan Merchan a émis une ordonnance de silence à l’encontre de l’ancien président.

Cela lui interdit de critiquer publiquement les témoins, le personnel du tribunal et la famille du juge.

Parce que Donald Trump a également pris pour cible la fille du juge, Loren Merchan, parce qu’elle est une cadre supérieure du « une entreprise super-libérale-démocratique » qui a notamment travaillé avec le président Joe Biden, précise BBC News.

De Bogota à la Cour suprême de New York

Juan Merchan est né à Bogota, en Colombie, avant d’émigrer aux États-Unis à l’âge de 6 ans et a grandi dans le Queens, à New York. Le New York Times.

Premier de sa famille à fréquenter l’université et diplômé en droit de l’Université Hofstra, il a lancé sa carrière juridique en 1994 en tant que procureur adjoint dans la division de première instance du bureau du procureur du district de Manhattan. Il a ensuite rejoint le bureau du procureur général de l’État quelques années plus tard, où il a travaillé sur des affaires à Long Island.

C’est en 2006 qu’il est nommé au tribunal de la famille du Bronx par le maire de New York, Michael Bloomberg. Il a rejoint la Cour des réclamations de l’État de New York en 2009, tout en étant juge par intérim à la Cour suprême de New York.

Ce procès inédit, puisque c’est la première fois qu’un ancien président américain est inculpé pénalement dans l’histoire des Etats-Unis, s’annonce comme l’une des affaires les plus marquantes de sa longue carrière.

Voir aussi sur Le HuffPost :

Quitter la version mobile