Nouvelles localesPolitique

Quels sont les 8 animaux les plus dangereux de France ?


Le frelon asiatique

Parmi les quelque 400 espèces invasives recensées en France figure le frelon asiatique (Vespa velutina nigrithorax). Ces insectes d’environ 2 cm sont une menace pour les abeilles mellifères. Lorsqu’elles découvrent une ruche, elles s’en prennent aux occupants, les décapitant avec leurs mandibules, ne prélevant que le thorax, riche en protéines. Mais sa piqûre est aussi particulièrement douloureuse pour l’homme. De nombreuses personnes sont mordues chaque année, et certaines en meurent même.

Des chercheurs ont trouvé un nouveau moyen de lutter contre la prolifération des frelons asiatiques

La veuve noire de l’Europe

Son nom suffit à faire frémir les arachnophobes : la veuve noire d’Europe. Aussi appelée « Malmignatte » ou « veuve noire méditerranéenne », cette petite araignée noire est reconnaissable à ses 13 points rouges sur son abdomen. On le trouve en France dans toute la Corse, dans le Sud, et le long de la côte atlantique.

Il doit son nom sinistre au fait que les femelles, qui mesurent en moyenne 1,5 cm, mangent les mâles plus petits après l’accouplement. A cela s’ajoute le fait que ses cousins ​​australiens et américains sont extrêmement dangereux, leurs morsures pouvant être mortelles. L’araignée veuve noire européenne est moins dangereuse. Sa piqûre n’est en effet pas mortelle, mais peut tout de même causer de gros problèmes de santé si elle n’est pas soignée.

Quelles sont les araignées les plus dangereuses ?

La vipère

Les principales espèces rencontrées en France sont la vipère aspic, la vipère Péliade, la vipère Orsini et la vipère des Pyrénées (de Seoane). La morsure de ce serpent, bien que rarement mortelle (environ un décès par an), doit obligatoirement conduire la personne agressée à se rendre à l’hôpital, même si la vipère n’a pas éjecté de venin (on parle alors de « morsure blanche »). Une injection d’anti-venin peut être réalisée.

Comment réagir face à un serpent ?

La tique

La tique gagne du terrain. Alors que le risque de se faire piquer était autrefois le plus élevé dans les forêts, les zones boisées et humides et les hautes herbes des prairies, le risque est maintenant également présent dans les jardins publics et privés.

Problème, l’acarien s’attaque aussi bien aux animaux qu’aux humains, et peut véhiculer des maladies. La plus connue est la maladie de Lyme. 15% des tiques sont porteuses de la bactérie responsable de cette maladie. Pour éviter de se faire piquer, il existe quelques conseils simples à appliquer : porter des vêtements légers et couvrants, des chaussures fermées, ne pas aller dans les hautes herbes, s’asseoir sur une couverture plutôt que directement dans l’herbe, et examiner régulièrement ses vêtements.

Les tiques porteuses de Lyme pourraient proliférer davantage avec des hivers plus doux

Le moustique

Il est le cauchemar de nos étés : le moustique ! Le moustique « traditionnel » bourdonne à nos oreilles la nuit, quand le moustique tigre est silencieux et diurne. Et faites attention à lui. En plus de provoquer des démangeaisons, le moustique tigre (Aedes albopictus) est particulièrement dangereux car il peut véhiculer des virus comme le chikungunya, le Zika ou la dengue.

Peau de moustique : par quoi les moustiques sont-ils attirés ?

la longue vie

Si le grand vif vit en eaux profondes, ce n’est pas le cas du petit vif (Echiichthys vipera). Ce poisson, qui mesure de 10 à 18 cm, a élu domicile le long de nos côtes, dans le sable, tout près du rivage. Le problème, c’est que le petit possède une arme redoutable : des épines vénéneuses sur sa nageoire dorsale. Malheur au nageur qui aurait le malheur de marcher dessus.

Bien que généralement non mortelle, sa piqûre est extrêmement douloureuse et doit être traitée. Les effets liés au venin comprennent des nausées, des maux de tête sévères, des palpitations, de la fièvre et des étourdissements. Le venin étant thermolabile, il faut rapidement appliquer de la chaleur sur la zone touchée.

Les animaux marins les plus dangereux

Le requin

S’il est rare de voir des requins en France métropolitaine, ils sont en revanche nombreux dans les Outre-mer. Il est ainsi possible de rencontrer plusieurs espèces aux Antilles : le mako, le requin tigre et le requin bouledogue. Les attaques sont rares.

En revanche, ils sont plus fréquents à La Réunion. Les cinq espèces de requins considérées comme dangereuses pour l’homme y sont présentes, avec des probabilités plus importantes de rencontrer un requin bouledogue ou un requin tigre, qui évoluent près des côtes. Plus au large se trouveront le requin mako, le requin océanique et le grand requin blanc, qui préfèrent les eaux plus profondes ou tempérées. La majorité des attaques concernent des surfeurs.

Mille-Pattes

Issu de la même famille que les mille-pattes et les cloportes, le mille-pattes est un arthropode, plus précisément un mille-pattes, appelé la « bête à mille pattes » en Guadeloupe. On le trouve aussi bien aux Antilles que dans le sud de la France métropolitaine.

Il a deux crocs sous la tête et des glandes à venin juste en dessous de ses mâchoires pour mieux mordre les insectes qu’il dévore. Mieux vaut ne pas le déranger car le mille-pattes attaque lorsqu’il se sent en danger. Les conséquences peuvent être graves, selon la zone mordue ou si la « victime » est un enfant. La morsure est très douloureuse et peut provoquer un gonflement.

A lire aussi :

Quels animaux se droguent ?

Quels sont les animaux les plus venimeux au monde ?

Quels sont les animaux les plus venimeux au monde ?

L'anaconda est-il vraiment un serpent mangeur d'hommes ?

L’anaconda est-il vraiment un serpent mangeur d’hommes ?

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page