Skip to content
Quelques conseils pour préparer financièrement le Black Friday ?


« La bonne vieille technique budgétaire s’applique pleinement au Black Friday », croit Sylvie de Bellefeuille, avocate et conseillère budgétaire chez Option Consommateurs.

Mais un consommateur doit s’adapter au contexte :

  1. Fixez-vous un budget total, mais surtout par cadeau ou par personne, pour ne pas perdre le fil en magasin.
  2. Faites une liste précise de cadeaux, par personne.
  3. Organisez une pré-boutique en ligne pour vérifier l’inventaire et comparer les prix.
  4. Achetez comptant avec des enveloppes correspondant à chaque destinataire de cadeau : lorsqu’elles sont vides, vos achats s’arrêtent.

Fausses ventes

Certains cèdent à la frénésie parce qu’ils sont convaincus de faire de bonnes affaires. Cependant, acheter un produit parce qu’il est en solde est une très mauvaise idée : le cadeau plaira-t-il au destinataire ? Si vous vous faites plaisir, en avez-vous vraiment besoin ? Et, surtout, est-ce une vraie aubaine ?

Car certains commerçants gonflent les prix quelques semaines avant le Black Friday pour pouvoir déclarer les ventes au bon moment. On contourne le problème en achetant en ligne avant d’aller en magasin.

D’un autre côté, certaines ventes sont de très bons coups. Mais tout le magasin n’est pas en solde ! Par exemple : vous obtenez une bonne affaire pour un téléviseur, mais vous payez le gros prix pour le câble HDMI.

Quantités limitées

Autre bonne technique de vente à l’ancienne, on vous encourage à acheter immédiatement ou le plus tôt possible, car les stocks sont limités. Le message est exacerbé cette année par les défis de la chaîne d’approvisionnement mondiale. Cependant, la plupart du temps, les étagères sont pleines.

Un bon conseil : surveillez les quantités affichées sur le site du commerçant.

A défaut, en magasin, la loi vous donne le droit d’exiger immédiatement un produit de qualité équivalente ou supérieure au même prix.

Conseil

  • Il est temps de préparer le Black Friday… 2022 ! Établissez un virement automatique le jour de la paie vers un compte d’épargne ou, mieux encore, un compte CELI. Fixez-vous un budget, divisez par 26 : 20$ ou 30$ par virement suffiront à remplir votre coffre de guerre de 520$ à 780$, sans douleur. Un tel compte peut également financer vos achats de rentrée ou vos vacances.
  • Certains utilisent des cartes cadeaux ou prépayées car elles imposent de facto une limite de dépenses. Ce n’est pas stupide. D’autant plus que la plupart d’entre eux autorisent les achats en ligne. Mais certaines impliquent des frais administratifs parfois élevés : lisez les conditions.
  • Si vous achetez en ligne avec une remise et recevez un message indiquant qu’il y a eu une erreur de prix, c’est illégal. Au Québec, le prix affiché en ligne est considéré comme une offre en vertu de la loi. Conservez vos captures d’écran si vous souhaitez négocier avec le commerçant ou déposer une plainte auprès de l’Office de la protection du consommateur !

journaldemontreal-boras

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.