Nouvelles localesPolitique

quelles sont les conséquences sur la météo ?


AUTOMNE 2022. C’est officiel ! Nous sommes en automne. L’équinoxe a eu lieu le vendredi 23 septembre et le changement s’est vite fait sentir du côté du thermomètre.

[Mis à jour le 23 septembre 2022 à 23h11] Adieu l’été, le soleil et la chaleur ! Bonjour l’automne, la grisaille et la fraîcheur ! L’équinoxe d’automne s’est produit le vendredi 23 septembre 2022. Et qui dit équinoxe d’automne, dit malheureusement coup de froid en vue ! Comment expliquer le changement de saison, et avec la météo ? C’est très simple. Notre Terre n’est pas parfaitement perpendiculaire au soleil. De ce fait, les rayons n’arrivent pas uniformément sur la planète bleue et la durée d’ensoleillement (jour/nuit) varie selon les saisons. Parmi les premiers effets de l’équinoxe d’automne, éévénement astronomique cousin dul’équinoxe de printemps, on compte le fait queLes jours deviennent plus courts que les nuits. Avec moins d’heures d’ensoleillement, les températures baissent immédiatement… Le reste suit.

Mais pourquoi l’automne, dont le premier jour correspond généralement au 21 septembre dans l’imaginaire collectif, est-il arrivé deux jours plus tard cette année 2022 ? Données scientifiques, définition de l’équinoxe, secrets des feuilles mortes… Entrez dans les coulisses de l’équinoxe d’automne.

L’équinoxe est le moment où le Soleil traverse le plan de l’équateur terrestre. En résumé : c’est le moment où le soleil franchit le zénith de l’équateur. A cette époque, nous changeons de saison. L’événement astronomique clôt donc l’été en un clin d’œil. Dans l’hémisphère nord, elle survient généralement entre le 21 et le 24 septembre. Mais pourquoi l’automne 2022 tombe-t-il sur un « 23 » et non sur un « 22 » ou un « 21 » ? Si nous sommes encore nombreux à identifier la date du « 21 » septembre comme étant celle de l’équinoxe d’automne, ce n’est pas si simple. La date du passage à l’automne correspond en fait à un moment bien précis : celui où le Soleil coupe le zénith du plan de l’équateur. Des calculs savants l’ont déterminé, menés par l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (IMCCE) hébergé par l’Observatoire de Paris depuis 1998. Et comme la Terre ne tourne pas autour du soleil en 365 jours exactement, le jour J peut changer de année après année.

La date de l’équinoxe d’automne précède le passage à l’heure d’hiver d’environ un mois. Le premier jour de l’automne se situe également à mi-chemin entre le solstice d’été (20-21 juin) et le solstice d’hiver (20-21 décembre). Mais chaque année, l’équinoxe d’automne a lieu à une date différente. En effet, la Terre tourne autour du Soleil en 365 jours, 5 heures et 46 minutes, et non exactement 365 jours. La majeure partie de ce décalage est corrigée par l’ajout du 29 février pendant les années bissextiles. Mathématiquement, les équinoxes d’automne ne peuvent se produire qu’entre le 21 septembre (prochaine fois en 2092) et le 24 septembre (prochaine fois en 2303).

équinoxe d'automne
L’équinoxe d’automne 2022 est pour le 23 septembre. © sborisov – Fotolia.com

Qu’est-ce que l’équinoxe ? Le mot vient du latin équioctium (nuit égale). En effet, pour nous, le phénomène le plus évident de l’équinoxe est que la nuit et le jour ont la même durée à cette période de l’année. A l’équinoxe d’automne, les journées, qui duraient environ 16 heures le 21 juin en France, ont largement perdu en longueur. Ils se raccourciront ainsi jusqu’au solstice d’hiver. Pourquoi ? En raison de la géométrie. En effet, l’axe de rotation de la terre est incliné de 23,4° par rapport au plan de son orbite : notre planète « se penche » par rapport au soleil. L’astre ne nous éclaire pas de la même façon selon la période de l’année. En hiver, la France (par exemple) ne reçoit de la lumière que huit heures par jour, contre le double en été. Celle-ci détermine le comportement des masses d’air et donne naissance aux saisons telles que nous les connaissons dans les zones tempérées.

Mais ne confondez pas « équinoxe » avec « solstice ». En astronomie, les solstices correspondent aux deux périodes de l’année où le soleil est le plus éloigné de l’équateur. Cela correspond à la durée maximale (pour le solstice d’été) ou minimale (pour le solstice d’hiver) de la journée. Autrement dit, ce phénomène est très différent de celui des équinoxes et de leur jour et nuit de durée équivalente !

Sur quoi repose le paysage d’automne spécifique, avec ses feuilles « décolorées » et ses arbres dénudés ? Les feuilles disent en fait adieu à leur couleur verte ensoleillée en perdant momentanément la chlorophylle dans leurs cellules végétales. Ce pigment activateur « vert » disparaît de ses hôtes parallèlement aux baisses de température et de luminosité. Les feuilles deviennent alors rouge, orange, jaune.

Comme l’explique le Huffington Post dans un article entier consacré au sujet, les arbres préparent déjà leur nouveau look plusieurs semaines avant l’arrivée de l’automne astronomique (fin septembre). Et si personne ne semble surpris que chaque année, ils se déshabillent pour ensuite retrouver leurs vêtements verts, écrit le forestier allemand Peter Wohlleben, dans son fascinant best-seller « La vie secrète des arbres » : « la chute annuelle et la repousse des feuilles est un petit miracle, car le processus implique que les arbres aient le sens du temps ». La science explique le phénomène de la manière suivante, relayée par Sciences et vie : pendant l’hiver, les arbres sont en état de « dormance », mais avant cela, jusque vers la fin octobre, ils passent d’abord par un état de transition appelé  » paradormance » au cours de laquelle sa croissance ralentit, avant de s’arrêter complètement. L’arbre stocke également le soleil les jours ensoleillés, comme carburant pour ses nouvelles pousses au printemps. Un peu comme un ours anticipant son hibernation de plusieurs mois.

Mais ce n’est pas tout : toujours d’après les travaux présentés ci-dessus, « une majorité d’espèces [d’arbres] commencent à réduire progressivement leur teneur en eau, et donc leur activité, à partir du mois de juillet. » Objectif : éviter d’ingérer trop d’eau trop tôt avant l’hiver, car un surplus d’eau, lors du gel, pourrait fissurer les tissus des arbres. En plus de s’appuyer sur la baisse des températures pour détecter les débuts de saisons froides, les arbres « comptent » aussi les jours, grâce à des capteurs placés sur leurs bourgeons.

En 2022, l’équinoxe d’automne, en tant qu’événement astronomique, a officiellement commencé cette vendredi 23 septembre 2022. Voici les dates et heures des équinoxes d’automne suivant l’équinoxe d’automne 2022, estimées jusqu’en 2025 :

  • 2023 : 23 septembre à 6 h 49 TU (8 h 49)
  • 2024 : 23 septembre à 12h43 TU (14h43)
  • 2025 : 22 septembre à 18h19 GMT (20h19)

L’équinoxe d’automne du 23 septembre 2022 a eu lieu à 3 heures précises 3 minutes et 40 secondes heure française (1h03 en temps universel) selon l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides (IMCCE). L’automne se poursuit ensuite comme chaque année pendant trois mois jusqu’au solstice d’hiver.

Comme l’équinoxe de printemps, l’équinoxe d’automne est synonyme de rituels chaque année dans certaines cultures ou croyances anciennes (adeptes du druidisme et du chamanisme). Appelé « Mabon » en celtique, le phénomène astronomique désignant cet instant où le jour et la nuit ont la même durée correspond aussi à l’heure, du côté de l’automne, où une bonne partie des produits agricoles sont récoltés. Les fêtes païennes symbolisent alors les remerciements pour ces fameuses récoltes. Autrefois, après un travail épuisant dans les vergers et les champs, cette fête était aussi une pause bienvenue.

GrP1

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page